40 ans après Mickey, Minnie a eu son étoile son Hollywood Boulevard. Un événement réussi dont seul les Américains ont le secret de fabrication.

On a tous été marqués par les personnages de Walt Disney. Moi quand Rouky a renié son amitié avec Rox, je me suis mis à chialer, puis, 30 ans plus tard, j'ai vu Copé et Fillon se déchirer selon exactement le même scénario, la seule différence étant qu'ils avaient moins de poils, en tous cas Copé. 

J'ai adoré les 7 nains de Blanche-Neige, les seuls à aller bosser à la mine en chantant. Ah c'était autre chose que Germinal de Zola, où ils passaient leur temps à chouiner parce qu'ils étaient sous terre. Et alors, t'es dans le Nord ? Tu veux remonter il pleut ? T'as vu Martine Aubry, tu penses qu'elle ferait cette tête si elle avait été élue à Menton ? 

J'ai aimé Alice au pays des merveilles, ce film de drogué où Alice croise une chenille qui fume la chicha, comme au bled, elle a fini en soirée makroud avec que des mecs en claquette chaussettes. Et récemment il y a eu la Reine des Neiges, avec la chanson Libérée délivrée, qu'ont couinés tous les gosses, au désespoir des parents qui ont tenté de les vendre sur le Bon Coin. L'année de la sortie du film les ventes de stérilets ont bondi de 2000%. Mais chez Disney, le vrai couple star, c'est Mickey et Minnie, les 2 grosses souris, qui ressemblent à ce qu'on voit à Paris dès qu'on se balade, sauf que ni Mickey ni Minnie ne vous bouffe la main si vous tenez un sandwich à la dinde.

Or hier à Los Angeles, la ville où tout le monde fait livreur Deliveroo en attendant de percer dans un gros rôle au cinéma, Minnie a reçu son étoile sur Hollywood Boulevard. Les Etats-Unis c'est une nation à part, on peut honorer un personnage de dessin animé. C'est comme si chez nous Sophie Marceau, aux César, disait : Le cinéma, ce sont des rôles, ce sont des rencontres, des MST parfois, mais bref, c'est du vivre-ensemble, avant de remettre un César d'honneur à Kirikou. 

On a donc collé une portoricaine dans un costume de Minnie, on lui a dit : Si tu mets pas le feu, louloute, tu rentres chez toi à la nage et l'Amérique a donc regardé Minnie dévoiler son étoile. Là-bas c'est normal, et si au McDo devant vous il y a Tic et Tac qui gueulent : Comment ça il y a pas de burger à la noisette ? c'est normal aussi. C'est un pays de timbrés. Le boss de Disney, Bob Iger, a dit : Mickey a eu son étoile en 78, enfin c'est au tour de Minnie, sous les acclamations des femmes présentes parce que là-bas, les femmes s'identifient à Minnie. Elles se calent des bols bretons à prénom dans les oreilles pour les élargir et cherchent Mickeyville sur Waze pour aller y vivre. A noter que Mickey était présent à la cérémonie d'hommage à Minnie, en costume. Il a fait un effort. D'habitude il traîne en slip rouge, la tenue des dépressifs sous Xanax qui se tranchent les veines devant Motus à la 16ème vanne de Thierry Beccaro. C'était donc beau et glamour, c'était Hollywood.

La chanteuse Katy Perry a elle aussi rendu un bel hommage à Minnie. Elle est venue en robe rouge à pois blancs, comme Minnie. Le jour où Robin des Bois aura son étoile, Mélenchon fera en discours en collant vert avec une plume sur la tête en criant : A bas les riches !,  ce qui à Hollywood est la pensée la moins partagée à égalité avec le tabac c'est génial

Katy Perry a dit : Seule Minnie est capable d'apporter de la joie avec juste un battement de cil, et c'est vrai. Zahia, par exemple, pour rendre les gens heureux, a été obligée de bouger tout le reste. Ses cils, elle s'en est pas servi, elle les a mis chez Cash Converters. 

Puis Minnie a parlé, elle a dit : Thank you ! Thank you ! en gloussant. Elle n'a aucune conscience, chaque jour dans les labos on inocule des virus à des tas de souris. Elle, elle a un micro à dispo, et au lieu de dire : Les gars, lâchez-nous, faites plutôt ça sur des gerbilles, big up à mon brother Ratatouille, elle se tait, juste parce qu'elle a son petit confort à L.A, quelle conne. Demain si Harvey Weinstein, après avoir joui sur sa jupe, lui propose de signer pour une scène de sexe en trio avec Woody Allen et James Franco, elle y va, elle s'en fout. 

A noter que 2600 stars ont leur étoile sur Hollywood Boulevard, Mickey, Minnie, + d'autres moins connus comme Ava Gardner, mais également Marvin Gaye, le chanteur dont il est impossible d'écouter un disque sans avoir envie de faire un bébé. Il ferait se tortiller du bassin Alain Juppé un jour où il a mal à sa hanche. A aussi son étoile Jimi Hendrix, qui jouait de la guitare avec ses dents, parce qu'il avait une bonne hygiène bucco-dentaire. Didier Deschamps, avec les siennes, peut faire une fois du triangle. En 2012, Kermit la grenouille a reçu son étoile. 

Ce truc, c'est n'importe quoi, on se balade, on lit, ah Greta Garbo, oh James Stewart, tiens Balou,... Même dans le cerveau de Brigitte Fontaine les choses sont mieux classées. La chienne Lassie a aussi son étoile, aujourd'hui tous les chiens viennent se recueillir autour. Ils déposent qui un Dentastix, qui une boite de Royal Canin, qui 3 gouttes d'urine, c'est un peu plus propre qu'autour de la tombe de Jim Morrison au Père Lachaise mais à peine. 

A son étoile Eddie Murphy, mon idole quand j'étais jeune, à tel point que je rêvais d'être noir, puis j'ai vu qu'on rentrait pas en boite, donc j'ai changé de rêve. Sur Hollywood Boulevard, il y a Nathalie Wood, Orson Welles, et Winnie l'ourson. Donc surtout ne devenez pas une star, parce qu'au moins vous n'aurez jamais votre nom à côté de celui de Porcinet. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.