Tanguy nous parle de ce Noël 2020, un Noël différent

Nagui, vous savez à quel point je suis peu chaleureux, je suis moins démonstratif qu’un teckel sans langue. Et bien même moi, là, je craque, j’ai besoin que ce soir, Emmanuel Macron, qui est devenu une sorte de gardien de prison, me libère un peu. J’en ai marre de me demander en permanence si je suis à un kilomètre de chez moi, d’avoir comme seul moment fort de la journée le petit tour à la boulangerie, je tourne à 3 brioches par jour, dans mon corps il y a plus que du beurre. Maintenant pour graisser la poêle avant la cuisson, je me la frotte contre la hanche droite. 

On est tendus, à la boulangerie, j’ai demandé un pain au chocolat, à la place de la brioche, un jour où j’avais envie de casser le quotidien, un type derrière moi, donc à 12 mètres, s’est mis à crier « pas pain au chocolat, chocolatine », j’ai dit à la boulangère « je vais lui mettre un pain », elle m’a répondu « connard, ce genre de jeu de mots, j’entends ça depuis 30 ans, tu vas aussi parler de mes miches ? ». 

On est tous tout seuls. Avant, cette émission, il y avait du public, Daniel Morin s’entretenait du coup, là hier il a baissé son masque, bah il est en friche, tellement en jachère qu’on pourrait organiser un speed-dating de l’Amour est dans le Pré sur lui. Je pense aux gens qui venaient assister à l’émission, certains étaient là tous les jours, maintenant ils sont à l’Ephad et disent « avant je voyais Nagui » à des infirmières qui répondent « oui c’est ça, et moi hier j’ai fait la toilette intime de Michel Drucker ». 

La Bande Originale niveau ambiance, c’était Mykonos en août quand Elton John arrive avec de la coke de 76 qu’il a retrouvé dans un tiroir. Et maintenant ici on est 6, chacun à devoir rire des chroniques des autres pour insuffler de la vie, Vincent Delerm, invité hier, a tenté de mettre fin à ses jours après l’émission, il est allé à la machine à café et a choisi le potage à la tomate. Le truc dans les distributeurs d’entreprise que personne ne prend parce que ça te fait tous les nœuds marins avec tes tripes, même dans le local de la mafia tchétchène ils ont collé une étiquette à côté du bouton potage à la tomate avec écrit « réservé uniquement à ceux qui ont combattu les russes en 2000, les autres, vous êtes pas prêts ».

Oui, je craque, j’ai envie qu’on se retrouve, le déconfinement en 3 étapes, mes fesses, je finis pas le vendredi à midi 30 pour passer le week-end en Ile de France à mater Koh Lanta en bouffant ma 3ème brioche du jour. 

M. Macron, donnez-nous de l’espoir, rouvrez le Point Virgule qu’Alexis le Rossignol survive, c’est tellement triste de le voir devant la Maison de la Radio se vendre à des chauffeurs routiers pour 12 euros. Et c’est encore plus vexant quand ces gens tentent de négocier. Et surtout, ne gâchez pas Noël, Noël en visio avec papi qui lâche les étrennes par Paypal, c’est nul ; en effet, rien ne vaut le cash. 

Ah, la joie quand on a 7 ans d’entendre le craquement d’un billet de banque et de se dire « ils ont tort les gens de gauche sur France Inter, la thune, il y a pas mieux ». Moi je suis là pour défendre les traditions, et Noël, j’y tiens, c’est le seul moment où on peut se saouler en famille quand on habite ailleurs que dans les Vosges, où là on appelle ça le diner. Je sais que se retrouver à 30 dans la salle à manger de tatie, c’est un cluster, car comme dit le dicton, « imbibé en décembre, intubé en janvier ». 

Et en même temps, M. Macron, il faut nous laisser partir, on n’ira pas loin, j’irai en Bretagne, Nagui dans les iles Caïman, il expliquera à Bruno Le Maire que c’est pour le climat, on sera sages. Parce que si la limite du kilomètre maximum autour de chez soi perdure, ça va favoriser qui ? Les pauvres, qui vivent déjà tous ensemble. Alors non seulement ils économisent les frais de péage, un Paris-Deauville via l’A13, c’est quand même 21 euros, mais en plus eux sont déjà réunis pour Noël. A un moment, toutes ces inégalités entre les gens, ça va péter. Le 16ème va brûler.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.