J'ai suivi le président Macron à la télé, il est dans les îles, je vais faire un petit debrief.

Le président Macron n’est plus parmi nous. Aors attention, ça ne veut pas dire qu’il est mort, Chirac nous a déjà fait le coup il y a 3 semaines, on ne peut pas déprogrammer toutes nos émissions. Non, il est vivant, bien sûr, il n’a que 41 ans, en politique, ça équivaut à la petite enfance, Brigitte parfois lui met du talc avant de le border, il est obligé de lui dire « m’enfin m’amour, je suis grand maintenant ! », l’autre jour elle a répondu « prouve-le ! ». Il a dit « j’ai mué », elle a répondu « ça ne veut rien dire, Gérard Darmon à 5 ans ½ il avait sa voix actuelle, il a commencé à cloper à 2 ans, ce déchet », alors il a dit « je vais voyager seul », elle a répondu « quoi, avec juste ton Tann’s et ta carte Kiwi ? », c’était un truc que la SNCF faisait à notre époque à Brigitte et à moi pour les ptitous, ces pourris qui n’ont aucune conscience des classes sociales, puisque même en 1ère il y en a qui glapissent, et il est parti. 

Dans les iles, pas bête, mois d’octobre à Paris, il s’est dit « je vais me farcir Jean-Yves Le Drian, qui a le même air désespéré que Jean-Michel Jarre s’il devait jouer unplugged, Le Drian c’est Halloween toute l’année », et il a pris l’avion direction le soleil. Il est d’abord allé à Mayotte, où on lui a mis un collier de fleurs, par réflexe, il s’est mis à crier « Atol, les opticiens », puis a dit à la foule « kwezi wama oré », ce qui signifie, en mahorais « bonjour les mahorais », il sait saluer dans toutes les langues, en chinois, par exemple, ça se dit « j’ai apporté les contrats, les droits de l’homme non non on s’en tape », et dans le cadre d’un voyage à Mykonos, on dit « allez hop, tout le monde retire son slip ». 

Et là, Macron a fait ce que font les politiques, il a promis, il s’est pris pour l’émir du Qatar s’il avait mangé le Père Noël, il a promis un nouvel hôpital, 800 nouvelles classes pour les enfants, des petits dej pour les gosses à l’école, il va refaire le port et l’aéroport, à un moment il a pris une pelle et a rebouché 2 trous dans la route en bavant, le Raid l’a maitrisé d’un coup de taser.

Ensuite notre loulou s’est rendu dans les îles Eparse, un archipel paumé, encore moins facile à trouver qu’un téléspectateur de NRJ12 à QI positif, plus précisément aux Glorieuses, qui font seulement 53 km2, ce sont les seules iles à faire 2 tailles de jean de moins que David Douillet. L’archipel est quasi-inhabité, il y a moins de gens là-bas qu’à un meeting d’Alain Soral à Tel-Aviv, 15 militaires qui se relaient, pourquoi, parce que Madagascar revendique la souveraineté de ces iles, la France aussi, il faut dire qu’il y a du pétrole, donc on se dispute, si Total construisait une station service pile entre la France et l’Allemagne, on serait capable de lancer un skud sur Merkel juste pour la garder, le skud, bien sûr, rebondirait sur le casque en cheveux de Merkel et irait taper l’Alsace, donc on ne le fait pas. 

En attendant, comme il y a peu d’humains, 15 militaires qui trompent l’ennui en se masturbant dans des berniques, ce qui a donné lieu à 15 circoncisions involontaires, bah la faune prend ses aises ; aux Glorieuses, il y a des milliers de tortues, Macron les a observées, par réflexe, en les voyant pioncer, étalées, il a dit « je remercie M. Larcher de bien avoir voulu m’inviter au Sénat », puis il est reparti, il a le bilan carbone de Lemmy, le chanteur de Motorhead quand on a fait sa crémation et que les 1000 litres d’alcool qu’il avait dans le corps sont partis en torche.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.