Dans sa chronique qui maltraite l’info, Tanguy Pastureau nous parle des masques et des règles sanitaires strictes.

Hier, c’était la rentrée, et comme à chaque rentrée, j’ai reçu un nombre incroyable de messages d’auditeurs, un. Je vous le livre. 

Cher Tanguy Pastureau, vous êtes super, blah blah blah, vous êtes le M’Bappé de l’humour, pas celui de dimanche mais celui de d’habitude, blah blah blah, je vous veux en petit slip dans ma cave, bon. Puis la personne me dit, en gros, « pourquoi ne portez-vous pas le masque, vous, ne serait-ce que pour montrer l’exemple ? » Là, aussi stupéfait qu’un cocaïnomane qui réalise que Courtepaille ne vend que des steaks, j’ai réfléchi. 

Moi, Pastureau, montrer l’exemple, alors que je suis le symbole de la rebelle-attitude, une fois, après avoir bu 3 Virgin Mojito, j’ai failli traverser alors que le bonhomme était rouge. Et en même temps, je suis une personne publique, quand les gens me croisent dans la rue, ils me disent « ah géniale ta chronique dans Quotidien », je réponds « c’est pas moi ». Je dois donc donner l’exemple, c’est pour ça qu’ici je ne bifle aucun intervenant, je bois dans une gourde, si à un moment en lisant le blog Fdesouche j’ai pensé « tiens, ils n’ont pas tort sur tout non plus », je ne le dis pas, bref, j’ai un comportement exemplaire. Donnez-moi un pichet vide, trois pis de vaches et un grand-père barbu, je suis Heidi.

Et là, non, sur le masque, rien, ça fait 5 mois que je gonfle tous mes proches en leur disant de le mettre H24 parce que j’ai peur du Covid, j’ai peur de tout niveau santé, la 1ère fois que j’ai joui, en 2017, je suis allé aux urgences en hurlant « aidez-moi, il y a un problème avec mon corps, il fuit », et là, parce que j’ai 4-5 minutes à causer, je ne le mets pas. En milieu clos. A proximité de gens qui ont eu un été social très rempli, je pense à Daniel Morin qui au Franprix des îles Caïman s’est fait frotter par des auditrices nonagénaires de gauche à qui il a pris la bouche, au sens littéral puisque leurs dents lui sont resté dans le gosier. Les gens en open-space qui m’écoutent, 8h par jour ils l’ont, le masque, et en plus, ils sont en open-space. 

Le lieu où personne jamais n’a d’intimité, une blague de Toto se propage plus vite là-dedans que le Covid. Un moniteur d’auto-école, toute la journée de leçon, il est masqué, depuis le début dans la voiture, quand il dit « attention au poids-lourd, là, Théo, il a priorité », jusqu’à la fin à l’hôpital, quand il dit « comment ça tu l’as pas vu, le poids lourd, Théo ? ». Au Touquet, le terrier de Macron, le masque est même obligatoire sur la plage, qui fait 4 kms sur 7, pour 24 personnes en tout dessus parce qu’il flotte, c’est-à-dire qu’il y a plus de risques là-bas de se faire dévorer par un goéland qui vous a pris pour un cookie au chocolat si vous avez des points noirs que de choper le virus.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.