Comme tous les leaders,Tanguy Pastureau a besoin de tirer des perspectives : il a donc imaginé les prochains mois, pour se préparer...

Non mais c’est-à-dire qu’à un moment il faut que ça s’arrête. Le confinement n°1, c’était rigolo, on faisait du pain, pour la 1ère fois c’était socialement acceptable d’avoir peur des étrangers, au livreur Deliveroo on disait : « posez ça sur le paillasson, partez », pendant trois mois je n’ai vu que des blancs, ma famille, j’avais l’impression d’être aux îles Féroé si elles avaient été rachetées par les Cure + Robert Ménard. 

Le confinement n°2, c’était déjà moins sympa, il y avait école, il y avait travail, tout le reste était fermé, on faisait que bosser, un soir j’ai vu Macron à la télé, j’ai dit : « chut, j’écoute Xi Jinping ». Je me suis acheté une pioche, j’ai commencé à creuser pour trouver du charbon. 

Et là, on se prépare au confinement n°3, au revoir Nagui, passez un bel été mon loup, parce qu’hier, je lisais dans le JDD le témoignage d’un épidémiologiste qui disait que le Covid ça pouvait durer des années, on vaccine mais le virus mute, on refait le vaccin il remute, etc, et on se tourne autour, indéfiniment, on s’est retrouvé, je me suis fait piquer, t’as encore changé, du coup je suis infecté, j’en peux plus. Il faut être réaliste, le virus on n’en sortira pas, dire que le dernier concert de sa vie qu’aura vu Leïla, c’est le live du come-back de K-Maro, la vie est une chienne de teufeur. Or, moi, comme tous les leaders, j’ai besoin de tirer des perspectives, j’ai donc imaginé les prochains mois, pour me préparer.

Donc février 2021, début du 3ème confinement. C’est Emmanuel Macron qui l’annonce à la télé, affaibli puisqu’il a rechopé le Covid, le variant du Touquet d’après le médecin, variante très spéciale puisqu’elle ne contamine que les gens de droite à pull sur les épaules et pantalon de toile rouge. Le parti LR est dissous, tous ses cadres ayant été infectés par le nouveau variant, à part Bruno Retailleau parce que même le virus n’a pas réussi à s’intéresser à lui tellement il est chiant. 

Mars 2021, l’Académie de Médecine, qui en janvier avait conseillé aux usagers du métro de se taire, élargit cette recommandation aux chanteurs roumains à accordéon qui pensent qu’au XXIème siècle on a vraiment envie d’entendre "Nini peau de chien" chanté en yaourt. Soulagement de la part des usagers, la fréquentation du métro augmente de 700%. 

Avril 2021, devant la flambée de la pandémie, l’Académie de Médecine conseille de ne plus parler du tout et ce partout, sauf si on a quelque chose d’essentiel à dire : fermeture de C-News.

Mai 2021, les théâtres n’ayant pas repris leur activité, Roselyne Bachelot promet une série de réunions pour un processus échelonné de réouverture circonstanciée préparatif à un Grenelle de la culture, si la situation le permet, précise-t-elle. Soulagement des professionnels, qui se disent enfin écoutés. Juin 2021, Paul Mirabel, star montante de l’humour à l’époque dite du public, signe un contrat avec Netflix pour incarner Kurt Cobain dans le biopic de Kurt Cobain ; il sera congédié deux jours plus tard pour cause de cheveux propres. Projetant de revenir à l’humour, il écrit un sketch dans lequel il parle de sa crise de la quarantaine, dans l’espoir que les théâtres aient rouvert d’ici là. Juillet-août 2021, l’Académie de Médecine conseille ne pas respirer sous l’eau afin de ne pas contaminer les bulots, 400 morts rien qu’à Bénodet.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

  • Légende du visuel principal: Tanguy Pastureau © Radio France
L'équipe
Thèmes associés