C’est la saison de la sexualité, on est tous très chauds, même Albert Algoud, qui en a vu, en 35 ans de carrière, des soirées hots a l'œil qui frise. Et il y a un truc qui intrigue toute la France, la sexualité de Macron, Bernard de la Villardière, a posé la question en direct à la radio.

La sexualité d’Emmanuel Macron intrigue. Parce qu’il est pas mal gaulé le loulou, c’est le 1er président qu’on aime à imaginer nu, le sexe seulement masqué par une photo sous cadre de Geoffroy Roux de Bézieux, le président du Medef. Les autres chefs d’état, ça faisait pas ça, quand on voyait Pompidou, on n’étreignait pas son édredon la nuit en imaginant que c’était lui et en murmurant « prends-moi, Georges ». 

Pourtant Macron ne fait rien pour exciter la foule, pas une soirée reggaeton où il se serait mis à se frotter contre une barre en s’humectant les lèvres, et quand il entend Barry White il dit « j’m’en fous », parce qu’il semble avoir le même intérêt pour le sexe qu’un dauphin qui au Marineland d’Antibes se serait émasculé en retombant mal sur le cerceau. Et pourtant, depuis qu’il est élu, les ¾ du pays sont en plein fantasme, tous on a un oncle qui un soir, ou une après-midi s’il a commencé à boire très tôt, nous a dit « je suis sûr que Macron est gay ». 

Moi au début j’ai essayé de comprendre, j’ai dit « tonton, déjà pose ce verre, celui-là aussi, et tiens, donne-moi la bouteille, pourquoi Macron serait gay ? », parce que le même oncle en 84 quand il voyait à la télé Michou s’exclamait « ah, ça c’est un mec, regarde, il se tape Dalida », alors que l’autre était à côté de Jean-Bertrand, transformiste déguisé en Dalida, donc c’est pas une machine à repérer l’homosexualité. Et là mon oncle comme le vôtre a une explication, l’âge de Brigitte, parce que 25 ans d’écart dans ce sens-là ce n’est pas possible, Vincent Cassel qui a 30 piges de plus que sa femme, tout le monde lui dit « yes papa, hmm t’es un winner, ton bassin c’est du titane, mon pote », et l’autre se retrouve comme un couillon à se taper les devoirs de maths de la petite, mais Manu 40 ans avec Brigitte 65, on n’accepte pas.

Ce couple, on entend ça partout, serait donc un alibi pour que Macron parallèlement s’éclate avec des mecs, en soirée mousse, à cheval sur des licornes gonflables. Alors qu’ils ont l’air amoureux, quand il cause, elle le regarde comme le végane regarde le steak de soja, en interview sur RTL l’autre soir avec Fogiel, ce monsieur qui vient de signer sur BFM Alain Duhamel, ce qui est très risqué en période de canicule, Brigitte a comparé Macron à Atlas, pas le magasin qui vend des poufs, le dieu grec. 

Magnifique idée pour arrêter la rumeur, comparer son homme à un grec musclé et à poil, il y en a là-dedans. Un jour ce sera étudié dans les écoles de communication, le cours intitulé « tout ce qu’il ne faut pas faire », c’est comme si à l’époque DSK avait dit « oui, non, mais j’ai glissé, on ne se méfie jamais assez du carrelage humide de la salle d’eau, heureusement des employés sont là pour qu’on puisse se rattraper ». Et tiens, vous connaissez Bernard de la Villardière, ce monsieur qui sur M6 dimanche a fait une émission intitulée « nudisme et folies sexuelles, enquêtes sur les nuits chaudes de Key West en Floride », même à Kaboul il vous trouve une soirée libertine, vous lui faites renifler un string, il vous guide jusqu’au Pink Moon d’Alep, bon, enfin du journalisme sympa, pardon, mais c’est pas en lisant Libération qu’on peut se masturber, ou alors il faut être vraiment de gauche. 

Et bien Bernard de la Villardière il y a 2-3 jours était invité sur Voltage, une radio dance pour les jeunes qui groovent leur body, donc pas Gérard Collomb. Il est interrogé par Jordan De Luxe, le seul animateur qui porte le nom d’un menu Best Of, il a failli s’appeler Kevin Filet O Fish.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.