Le président chinois Xi-Jinping est en visite chez nous et ce soir, dîner d’état à l’Elysée, avec que des gens en fin de parcours : Delon, Raffarin et Hélène Rollès.

Le président chinois Xi-Jinping est en visite en France et comme à chaque fois qu’il vient, c’est un bordel noir, quand il est à Paris, on ferme les Champs-Elysées, des types à Vélib trainent au bout d’un fil des bouts d’emmental pour attirer les rats au-delà du périph, tandis qu’Anne Hidalgo tweete des banalités en mandarin, ce qui la change de son quotidien, qui consiste à tweeter des banalités en français. 

Mais Jinping, derrière son allure de dictateur répressif, est un petit animal fragile, psychologiquement, c’est Bambi dans le ¼ d’heure qui a suivi la mort de sa maman, et il a vu les images du Fouquet’s en train de crâmer, a  u départ il a pensé à une crème brûlée qui serait partie en torche et aurait mis le feu au resto, parce qu’en Chine, les émeutes n’existent pas, ni les manifs, même un type qui dit « pardon, mais je suis un poil en désaccord avec la politique gouvernementale », on le fout en tôle, et il a vite compris qu’à Paris, c’était l’anarchie. 

Alors qu’à Nice, où il a posé son avion hier, le pire qui puisse arriver, c’est de voir Estrosi en leg-in moule-teube faire son jogging au soleil levant, or une fois qu’on s’est lavé les yeux 30 fois, on arrive à surmonter cette vision. Donc Jinping est arrivé hier, Estrosi l’attendait à la sortie de l’avion, avec le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, Petit Corps Tristounet comme on l’appellerait dans le milieu du slam s’il en faisait. Directement, il est allé à Monaco, la capitale mondiale du brozouf et de la raie trop bronzée, où les habitants ont vécu un calvaire, pour raisons de sécurité, il était interdit de se baigner, de faire des sports nautiques, des activités sous-marines, et même aux bateaux de mouiller, seul le prince Albert, à un moment, à mouillé très légèrement, quand Jinping lui a dit que Huawei, son géant des télécoms, allait tester la 5G à Monac. Et la 5G c’est très rapide, en 4 secondes on peut envoyer 200 emojis caca à sa mère un peu coinços pour tenter de la faire clamser d’une attaque et palper l’héritage, à Monaco, l’héritage moyen, c’est l’équivalent de 160 années de PIB de la Pologne. 

Albert et Charlène ont donc déjeuné avec Xi-Jinping, puis ce dernier a rejoint Macron vers Nice, où ils ont diné, il y avait aussi les deux premières dames, qui, ajoutées l’une à l’autre, forment une 2ème dame. Ensuite les Jinping sont rentrés à leur hôtel, le Négresco, un établissement sympa, sauf que le personnel est invasif, « tout va bien, monsieur ? ». « Laissez-moi m’occuper de vos bagages, madame ». « N’hésitez pas, nous sommes là », on a envie de leur dire « oh, les boloss, ça va, vous avez pas de vie ? ». 

On ne m’enlèvera pas de la tête qu’un Formule 1 dans lequel on rentre tout seul avec sa Mastercard, c’est mieux quand on n’a pas envie de causer, le matin on appuie soi-même sur la machine à café, et si on veut un croissant, il faut faire sa pâte avec l’eau du WC, ça c’est de la prestation. Détail insolite, Xi-Jinping transporte avec lui son lit, c’est un escargot, sauf que si vous lui jetez du gros sel dessus, il ne se met pas à dégorger mais crie à ses gars de vous trucider. Il a déboulé au Negresco avec son matelas et son sommier, chez nous, un communiste qui fait ça, Fabien Roussel, le boss du PCF, par exemple, on le dégage de l’hôtel et il se retrouve à dormir sur la plage de Nice, à 6h05 il est là pour voir passer Estrosi en train de courir, mais Xi-Jinping est un communiste très riche, donc on lui passe tout.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.