Dans sa chronique qui maltraite l'info, Tanguy Pastureau analyse la campagne de vaccination envisagée par la France.

Avant-hier soir, je regardais la télé, et j’ai mis BFM, pour une  raison simple, qui est que personne n’est parfait. Et le soir sur BFM,  il y a une émission animée par Maxime Switek, un homme tout en longueur  avec trop de cheveux, Dieu lui a donné la part de Daniel Morin en plus  de la sienne. Émission qui s’appelle 22h Max, Max diminutif de Maxime,  donc heureusement qu’ils n’ont pas pris une Fiona, parce que 22h Fion,  c’était plus réaliste du point de vue de l’horaire mais moins élégant.  

Et là Switek dit « tout de suite il y a la pub, ensuite il y aura la  pub, puis de la pub, et après on sera en duplex avec Moncef Slaoui, le  monsieur vaccin de Donald Trump ». En duplex en 2020, ça veut dire que  le type se filme seul dans sa salle d’eau avec un vieux Samsung. 

Donc le  temps de la pub, je me dis « mais qui est ce Moncef Slaoui ? », à Inter  je fréquente trop de journalistes, ils déteignent sur moi, en 2022 je  pense que ma main malgré moi va introduire un bulletin du PS dans  l’urne. Je vais voir sur Wikipedia, un site pas fiable, puisqu’il est  indiqué dessus que Guillermo Guiz a quasiment 40 ans, alors qu’il en  fait 40 de moins, au début je pensais que c’était un fœtus, je me disais  « je sais qu’en Belgique il y a une certaine précarité, mais faire  bosser les enfants 5 jours après leur naissance, c’est limite ». En  Chine, on attend qu’ils aient 6 ans révolus, ce sont des gens qui ont le  droit du travail dans le sang. Bref, je lis que Moncef Slaoui est  belgo-marocain, c’est un arabe belge, et malgré ça, il a su faire face,  il a un beau parcours, parce qu’il est chercheur aux États-Unis. Il a  notamment développé le vaccin contre le cancer du col de l’utérus, et là  il travaille chez Moderna, une des firmes qui va écouler son vaccin  contre le Covid à 1200% d’efficacité. Hier, la présidente de la  commission européenne, Ursula von der Leyen, en a acheté 160 millions de  doses, elle a cru que c’était Black Friday, encore une qui n’écoute pas  Bruno Le Maire. 

Et là, on réalise que Moncef Slaoui, qui  est l’organisateur de la vaccination aux States, est plus efficace que  le Cilit Bang sur les tâches de graisse persistantes. Switek lui dit «  alors, ça en est où ? », il répond « le 11 décembre on commence avec 20 millions de doses, c’est l’armée qui va gérer, au printemps c’est réglé », j’ai cru qu’il allait ajouter « si vous n’avez pas d’autres questions, j’ai autre chose à foutre, merci, la bise ». 

A l’américaine, Moncef Slaoui, c’est le Terminator, une fièvre à 38.2, il envoie les  GI’s vous tirer une seringue dans le dos avec un fusil hypodermique. Donc Maxime Switek, impressionné, se tourne vers son équipe, dont la  cheffe du service santé Margaux de Frouville, et demande « bon, et nous,  en France, on en est où ? », et là il y a un blanc de 2-3 secondes où  on comprend que nous ne sommes pas prêts, les USA ils ont Moncef Slaoui qui dit « on vaccine de suite tout le monde », nous on a Castex qui dit « bon les amis, on va déconfiner en 30 étapes, objectif fin du virus 2030  ». 

En fait j’ai regardé, la Haute Autorité de Santé, fin novembre, achève une consultation effectuée auprès des professionnels de santé, ça  discute, on prend un café, il y a de la chouquette. Puis mi-décembre, la Haute Autorité de Santé transmet ses nouvelles préconisations à  Macron et Castex, qui en tout dans leur vie ont pris chacun 2 Aspégic,  donc ils sont largués. Ils demandent à Jérôme Salomon de leur décrypter  le bordel, ça se passe un peu comme dans la vigie du Père Fourras quand il faut faire deviner une charade à un footballeur. 

Ensuite, on laisse  passer les fêtes, puis le gouvernement définit les modalités de la  campagne de vaccination, qui démarre mi-janvier, 10 doses par jour au départ, je pense, avec un but de passer rapidement à 30, Ursula von der Leyen va pouvoir rapporter nos vaccins et se faire un avoir à la place pour une Smartbox ou un peeling Yves Rocher. Enfin, la campagne de vaccination, nous dit-on, va s’appuyer sur le réseau des médecins de  ville, donc voyez que c’est pas réglé.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés