Dans sa chronique qui maltraite l'info, Tanguy Pastureau nous parle du pays de Viggo Mortensen. Un pays où la télé ose tout.

Je vous emmène au Danemark, le pays de l’acteur Viggo Mortensen et du hareng mariné, pour les distinguer, dans les films, le hareng mariné, c’est celui qui est dans l’assiette, tandis que Mortensen est à table, si c’est le contraire, c’est :

1 - que le hareng a été mal mariné 

2 - que Mortensen est tombé sur un poisson avec un sacré caractère. 

Le Danemark, c’est superbe, c’est comme la Provence, mais avec un climat différent, des paysages qui n’ont rien à voir, et des gens qui ne jouent pas aux boules. Et c’est un pays aux mœurs libérales, exemple : se promener nu dans les bois est autorisé, alors que chez nous non, et heureusement parce qu’on a un million de chasseurs, pour peu que vous vous soyez épilé la veille, il y aurait bien un type pour vous prendre pour un sanglier atteint de pelade. 

Les danois ont moins de tabous, et ça se ressent à la télé, la télé danoise ose tout, par rapport à la nudité notamment. 

En France, on est coincé, tout le monde est habillé, 50 ans que quand je vois Arlette Chabot je crie « à poil » ! J’ai été hospitalisé en HP pour ça, et rien, ça fait 50 ans qu’elle végète dans un petit tailleur qui était déjà old school en 72. Même Jean-Pierre Pernaut, qui pourtant se voulait proche des gens, n’a jamais fait l’hélicoptère avec son sexe, et ça prétend comprendre les fêtes de Bayonne.  

Mais au Danemark, c’est différent, on fait tomber la liquette, et on le montre, son oui-oui, ou son si-si pour ceux qu’il faut prier un peu avant qu’ils se désapent. 

Actuellement, il y a une émission là-bas qui s’appelle "Ultra Strips Down", et qui choque jusqu’en haut de l’organigramme de la Halle aux Vêtements, puisque des adultes retirent leurs fringues. 

Vous allez me dire que ça a été fait en France, sur M6 il y a eu "Belle Toute Nue" : des dames se trouvaient moches, puis le présentateur leur disait « mais bébé t’es à tomber, si j’étais hétéro là on serait déjà dans la douche partagée du Formule 1 de la Porte de Vanves », et en 2 jours maxi elles étaient à poils. J’avais essayé 100 fois cette technique quand j’avais 19-20 ans, ça n’avait jamais marché. 

Et puis sur TF1 l’an passé il y a eu "Stars à nu", avec Alexandre Devoise de Téléshopping qui se cachait le sexe avec un presse-purée et Philippe Candeloro sans rien, alors que d’habitude il est masqué par les cheveux de Nelson Monfort. 

Mais là, "Ultra Strips Down", c’est un peu spécial, car les adultes se déshabillent devant des enfants, oui, des enfants, ces êtres candides qui veulent tous devenir vétérinaires. S’ils le faisaient vraiment, on en aurait 44 millions en France, chaque yorkshire en train de gerber pourrait choisir entre 10 praticiens, comme nous quand on veut se faire botoxer à Paris 16ème. 

Et là, je vois vos mines déconfites, ce qui prouve qu’il n’y a pas de pédophile dans l’équipe, alors que je pensais qu’il y en avait au moins deux. 

Vous vous dites « des adultes qui se mettent nus devant des enfants, on a l’impression que l’unité de fiction de France 2 a décidé d’adapter un livre de Gabriel Matneff ». Mais pas du tout, c’est un programme éducatif, les danois sont partis du principe qu’un corps c’est un corps, on a tous à peu près le même, sauf 2-3 lépreux au Bangladesh qui en ont moins que les autres, et les enfants, assis, regardent les adultes. 

C’est en fait pour lutter contre le bodyshaming, honte du corps en français, parce que là-bas comme ici, on est assailli H24 d’images de corps parfaits. Moi, Nagui, je vois le vôtre tous les jours, vous faites du sport, bah je suis complexé, heureusement qu’une fois la semaine je bosse avec Demorand. 

Dans les télé-réalités, sur Instagram, là où les jeunes sont, il n’y a que des gens beaux, sexy, quand un mec a un short de bain serré, il est splendide, moi le même short de bain, il me remonte le bourrelet jusque sous la gorge. Moi je suis âgé, la séduction c’est derrière moi, ce qui ne veut pas dire que j’ai de belles fesses mais que je m’en fous, mais pour des jeunes, c’est dévastateur.

( la suite à écouter et à retrouver en vidéo ! )

L'équipe
Thèmes associés