C'est la rentrée et Tanguy est en forme.... en tout cas pour les 24 prochaines heures

C'est formidable, vous êtes tous bronzés et beaux, c'est bien simple, je ne vous reconnais pas. Nagui, vous êtes à croquer, votre petit corps buriné rappelle ces merguez qu'on a laissé trop longtemps sur le barbecue, à tel point qu'on a envie de vous fourrer entre 2 pains et de vous déguster entre Bastille et Nation en compagnie d'Alexis Corbière qui hurle Macron démission. 

Moi-même je suis en forme, en général ça dure 24h, puis je passe 10 mois en dépression, tel l'auditeur de France Musique tombé par hasard sur la maquette de l'album de zouk d'Eve Angeli, maquette qui est dans les bacs à soldes avant même sa sortie physique dans 2 mois, Daech s'apprête déjà à revendiquer cet album. 

Et si j'ai la patate, comme disait Antoine Parmentier en 1772 en servant son 1er cornet de frites à sa femme, laquelle, par réflexe, lui répondit Merci Biloute, c'est parce que les vacances sont finies, les gens vont enfin recouvrir leurs corps hideux, et cacher qui un tatouage tribal, qui des marques de varicelle mal soignée, qui des tétons flasques, adieu aisselles moites, fesses molles et poils faciaux, même vous, Nagui, qui d'habitude êtes si propre sur vous, vous sentez la lavande, à tel point que s'il vous croise, pensant que vous êtes une savonnette et qu'il est toujours en taule, Booba tentera de vous glisser entre ses fesses, même vous, vous êtes laissé pousser la barbe. L'été, c'est la saison du laisser-aller, où la bête prend le dessus sur l'humain, moi j'ai piqué la litière de mon chat et j'ai pioncé tout juillet-août dans sa caisse en faisant ma toilette avec la langue...

La suite à réécouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.