Tanguy Pastureau nous replonge dans l'Egypte antique et nous relate l'enquête du FBI sur le pillage d'une tombe pour identifier une momie

L'Egypte vous a toujours fait rêver Daniel. Mais je pense que c'est parce que Nagui n'est pas là, et que vous vous raccrochez à sa présence, car comme tous les seniors, vous n'aimez pas qu'on bouscule vos repères. 

L'Egypte, c'est super

Pas celle d'aujourd'hui, l'Egypte rétrograde du maréchal Al-Sissi, c'est comme Al-Oui Oui mais en plus insistant, car comme l'ensemble des pays sauf Dubaï où il y avait du sable et où maintenant il y a des beaufs et des pouffiasses prêts à défoncer la planète en Easyjet juste pour poser leur raie dessus. 

L'Egypte d'avant était plus développée du point de vie civilisationnel avant que maintenant. Quand je dis avant, c'est il y a longtemps, au moins en 200 avant Alain Juppé, c'est-à-dire au temps des pharaons. Le pharaon, c'était le boss dans l'Egypte antique, l'équivalent de Macron, mais en moins pêchu bien qu'étant aussi auto-satisfait. 

Il était considéré comme le fils du soleil, alors que Jean-Pierre Foucault chez nous est considéré comme celui du Point Soleil, et pour lui parler, il y avait tout un cérémonial, puisque le SMS commençant par "ça va ma couille ?" n'existait pas. Avant d'approcher le pharaon, on se prosternait, sauf ceux qui avaient une hernie discale, restaient debout, et donc étaient exécutés, ce qui était le meilleur moyen à l'époque de régler un problème d'hernie discale. Puis on devait flairer la terre, comme José Bové quand il plante ses carottes bio, et se traîner sur le sol, alors que le Chat Machine n'existait pas, il y avait juste le chat normal, celui qui pue, et que l’Étienne vénérait parce qu'il n'avait pas de lave-linge devant lequel s'extasier. 

A sa mort, le pharaon fusionnait avec le maître du royaume de l'au-delà, c'est le même principe que le Père Fourras mais sans énigmes, parce que déjà toute la journée, le pharaon épuisé devait se taper des hiéroglyphes. Quand la pharaonne lui laissait un mot pour dire "je suis allée faire les courses", elle dessinait un caddie, des bonbons Pez et la carte Monoprix, et le pharaon s'exclamait "mon dieu, c'est-à-dire moi, vivement que Jawad Bendaoud invente l'arabe moderne wallah cousin, bien ou bien, parce que là je pige que dalle".

Bref, le phraraon, dans l'Egypte Antique, était un VIP, comme François Morel à France Inter ou François Bayrou nulle part. 

Ce qui fait que quand il mourrait, on l'enroulait dans des bandelettes, selon la technique du nem mais en plus frais, afin qu'il se conserve. Les Américains ont fait la même chose avec Sharon Stone et du botox. Et les momies, ça nous passionne toujours, il faut voir la frénésie qu'il y a autour de Gérard Collomb. 

Ainsi, il y a quelques jours, on a fait appel au FBI, ces gens qu'on voit dans les séries étrangères entre deux pubs Cochonou qui nous rappellent notre fierté d'être français, pour qu'ils identifient une momie. Je vous explique : 1915, des archéologues américains découvrent un sarcophage, l'ancêtre de la tombe Roc-Eclerc, seulement le corps de la momie est désintégré et la tête est posée sur la tombe. Or Mélenchon n'est pas encore né, donc on sait qu'il ne s'agit pas du corps d'un patron du CAC 40 qu'il aurait croisé.

...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.