Tanguy Pastureau revient ce matin sur la question des Aliens soulevée récemment par Le Pentagone...

Les ovnis, ce sont ces appareils qui ont la forme du chapeau de Geneviève de Fontenay mais sans la dame lourdaude qui pète un câble dès qu’une Miss montre une moitié de nibard en dessous, donc les ovnis, c’est mieux. Et les ovnis, c’est un mystère, on ne sait pas s’ils existent, à l’instar du fan de François Bayrou ou de l’auditeur de France Inter de droite. Comme on se rend compte qu’après 7h d’avion on se retrouve juste à Dubaï et qu’il y a rien d’intéressant à part glander sur la plage à se faire cuire la dorade en papillote, on se surprend à rêver de voyages en soucoupe avec des aliens vert fluo qui nous emmènent sur Mercure, et pas au Mercure comme une vulgaire maitresse un peu hot, sauf celles qui sont pressées et vous emmènent au Formule 1, Allain Bougrain Dubourg, lui, ne faisant l’amour qu’à l’Ibis, l’hôtel, pas l’oiseau, parce que l’hôtel, lui, ne se débat pas. Il m’arrive parfois, alors que je réalise que je suis coincé avec vous, Daniel Morin, dans ce studio de radio, d’espèrer que les aliens me kidnappent, et qu’on se taille dans l’espace, pour voir la terre de loin, avec juste visible de là-haut le Grand Canyon, le Nil, et l’ego d’Emmanuel Macron.

Mais je ne suis pas le seul à être intrigué par les extra-terrestres, le sont également les américains, ces gens capables comme les fourmis de porter 10 fois leur poids sur eux, seulement ils ont de trop petits bras, alors ils avalent ce poids sous forme de chicken wings. Ce mois-ci le Pentagone révélait que de 2007 à 2012 il a mis en place un système de surveillance des ovnis, les mecs avaient des jumelles, ils ont vu passer des mouettes, Nicolas Hulot en kite-surf, de la poudre blanche et Pete Doherty qui courrait derrière en hurlant, noon, et peut-être des ovni, on ne sait pas. En 2012 ils ont stoppé le programme, qui a coûté 22 milliards par an, 22 milliards pour espérer entendre causer des petits gris en langue alien, alors que pour zéro euro on pouvait suivre une interview de Cantona où se racontait le même genre de trucs insensés. Mais le budget global du Pentagone étant de 600 milliards de dollars, celui dédié aux ovnis, finalement c’était que fiffe, c’est comme quand Neymar exhibe sa montre, vous dites, ah la vache, elle est en alliage kriptonite-corne de rhinocéros-matière grise de Nabilla, c’est très très rare, elle fait facile dans les 150 000, puis vous le voyez monter dans son jet donc vous vous dites, mouais un peu pourrie, sa Swatch. 22 milliards pour le Pentagone, c’est rien, c’est le budget que Rachida Dati consacre aux ventes privées Prada.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.