Bonne nouvelle pour tous les hommes risquant la calvitie, c'est bientôt fini !!

La perte de cheveux a toujours été un problème pour les hommes, sauf pour vous Daniel, à qui cela donne un côté mature et rassurant, on a envie de parler immobilier avec vous en se roulant en boule contre votre corps chaud. La calvitie, vous la compensez par la pousse en parallèle d'une barbe, de plus en plus fournie au fur et à mesure qu'au-dessus vous perdez en volume. Si tout le monde faisait ça, François Lenglet, ce serait le Père Fourras après ingestion de stéroïdes russes. Bien sûr, on peut être chauve et sexy, les exemples ne manquent pas, Bruce Willis, Vin Diesel, Gérard Collomb, mais de tout temps, le mâle a cherché à garder ses cheveux, symbole de fougue, de puissance, et maheureusement de catogan pour Francis Lalanne. Moi-même, je vois mes cheveux partir, au même rythme quotidien que les libyens partent de Libye ou que les gens de gauche quittent le PS. Et je pleure, en me remémorrant les jours de gloire, au collège, lorsque je pouvais souffler sur cette grosse mèche qui me tombait dans les yeux et que les filles disaient "Pastureau, il est trop beau, on dirait Pierre Cosso dans La Boum 2". En 40 ans, j'aurais réussi à passer, niveau capillaire, de Pierre Cosso à Patrick Bosso.

Mais tout ça c'est fini, car la recherche avance, d'ici 10 ans on aura tous la touffe de Polnareff et on pourra tourner dans des pubs Cetelem pour se faire du blé. En effet, il y a quelques jours, des chercheurs japonais ont pris des souris, en science on fait ça parce que c'est moins risqué que de faire les tests sur des ours ou Christine Angot, ils leur ont innoculé des follicules et une semaine plus tard les souris avaient pleins de cheveux, on se serait cru dans une compète de surf à Biarritz, il y en a 2 qui aujourd'hui portent une dent de requin en pendentif. Ils ont réussi à faire pousser 5000 cheveux d'un coup, là où aujourd'hui on en greffe 50 fois moins, qui après sont tout mous, Michel Fugain par exemple, on a l'impression qu'un chirurgien belge lui a greffé des frites, chaque fois je le vois, j'ai l'impression d'être chez Léon de Bruxelles à attendre mon plat de moules. Mais là, miracle, les gonzes ont pris des souris, des produits, des fioles, ont poussé leur cri de guerre, "nous les tiffs, c'est notre kiff", et paf, 7 jours plus tard, les rongeurs faisaient la queue chez Camille Albane. Donc là on se dit "purée, moi aussi j'ai envie d'avoir la tête de Michael Jackson quand il était black, à 7 ans et demi, avec une coupe toute ronde qui me ferait ressembler à un bilboquet". Daniel, vous avec votre expérience de la vie + des cheveux, vous seriez une machine à tomber les profs de français qui écoutent France Inter, le Patrick Juvet poivre et sel de la gauche molle !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.