Cet été, Emmanuel Macron s'est éclaté : visite aux militaires en tenue de pilote de l'air, visite à Marseille en maillot de l'OM, et il s'est maquillé également.

Je suis un homme d’habitudes, je change rarement de slip et je porte le même parfum depuis 10 ans, l’Axe pour Homme au musc, qui me donne l’illusion, moi qui suis un babtou fragile, d’être en réalité un caribou à grosses bourses en période de rut. Alors quand en juin, France Inter m’a appelé pour me dire : "viens avec nous mon bichon, tu incarnes le renouveau de cette radio", j’étais perdu, j’ai répondu, "mais est-ce que je risque pas de croiser des gens de gauche ?", ils m’ont dit : "Non non, on va te mettre avec Nagui", j’ai répondu : "Alors ok". Je passe d’une radio rouge à une autre radio rouge, le rouge est le fil conducteur de ma vie, je vais finir soit chez Roumanoff soit en tant que gastro-entérologue à traiter les hémorroïdes des gens. Alors tout l’été, j’ai tremblé de stress et d’excitation mêlés, tel un jeune boxeur thaï sapé d’un short trop court qui verrait débouler derrière lui Frédéric Mitterrand criant miam miam, à l’idée de vous cotoyer, Nagui, vous que je regarde à la télé depuis que je suis tout petit. De savoir que je vais vous voir tous les jours à midi sans avoir à me fatiguer à zapper sur la 2, ça me rend aussi extatique que l’est Nicolas Bedos quand quelqu’un lui parle de lui.

Mon été, donc, n’a pas été à l’image de celui de Macron, le Jupiter du Touquet, le gossebo du 6.2, notre toy-boy auquel on pense les soirs de canicule, les tétons durcis par l’envie d’être Brigitte juste pour une heure. Parce que lui s’est éclaté, il a vécu le même été que le vendeur de chichis qui aurait eu la chance d’avoir sur sa plage Gérard Larcher et David Douillet. Il a plus lâché les élastiques que Sharon Stone quand elle se gratte derrière l’oreille. Exemple le 20 juillet, Macron rend visite aux militaires, donc là il se dit, mon amour, tu vas te retrouver face à des mastards en treillis, des bêtes, si tu débarques en petit costume cintré, on va te confondre avec Neurone Unique, le chihuahua de Nabilla, s’il se retrouvait dans un combat de pittbulls sous Frolic transgénique. Et du coup il enfile une tenue de pilote de l’air, ce sont ces gens qui prennent 4G sans avoir à acheter un iPhone.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.