Tanguy Pastureau maltraite l'info et le pape François, ce personnage trop cool qu'on a créé...

Il fait le buzz, François, ça clashe, il y a de la punchline, il va finir chroniqueur chez Pascal Praud sur C News... Avant-hier, il est dans son avion, de retour d'Irlande, où il tient une conférence de presse, il ne peut pas faire comme tout le monde, végéter à la cool sur son siège, à mater un mauvais film avec Kev Adams, enfin un film avec Kev Adams, comme nous, Nagui en business sur Emirates, nous autres en éco sur XL Airways avec les gueux, les genoux dans la bouche afin de tenir dans les 40 cm3 qui nous sont alloués, non, François, faut qu'il s'exprime...

Or, rien de bien n'est jamais sorti intellectuellement d'un voyage en avion, même St-Exupéry, quand il a écrit le Petit Prince, n'était pas en train de voler, sinon il se serait crashé comme un blaireau... Dans l'avion, on ne pense qu'à des choses nulles, comme au bilan de Nicolas Hulot. Donc le pape se lève, se colle devant un épais rideau, si ça s'était passé il y a 20 ans, Bataille et Fontaine lui auraient dit "Fanfan, derrière il y a Samantha, votre femme, que vous cachez depuis 47 piges et qui est prête à vous pardonner, voulez-vous l'ouvrir ?", le rideau bien sûr, puisqu'en avion il est interdit de monter avec un couteau de boucherie, mais là il s'installe et se met à parler d'homosexualité. Lui c'est comme Mélenchon, il peut tchatcher sur tous les sujets et ça dure 4h12 tandis que ses sbires lui disent "vous êtes le meilleur"...

La suite à réécouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.