Philippine Hubin est une macroniste, débauchée pour les municipales par Benjamin Griveaux. Il y a 8 jours, Mme Hubin était encore LR, et sur des vieux tweets, qu’on a déterrés, elle défonçait Macron, bref, encore une girouette, on va pouvoir la fixer en haut du clocher.

J'ai un compte Twitter mais je n’en fais rien, parce que le fait que tout le monde ouvre sa bouche tout le temps me donne envie de fermer la mienne. Donc j’y suis en tant qu’observateur, tel Bernard Henri-Lévy sur une zone de guerre, seul petit homme à sentir le shampoing Dop au milieu de combattants qui puent la charogne. Je regarde se dérouler les clashs, Nadine Morano qui clashe Yann Barthès, Eric Naulleau qui clashe Nabilla, Nabilla qui clashe le Bescherelle, Donald Trump qui clashe tous ceux qui ne sont pas lui, puisque lui, selon lui-même, est amazing, il fait a great great job, yeah baby, I’m the best, motherfuckers. 

Instagram, c’est mignon, on peut suivre sa fille à 13 ans, puis à 14, on la voit en photo en collège, puis à 16, on la voit en teuf en train de prendre son 1er acide, c’est chouette. Facebook, c’est gentillet, on se rassure, on suit des gens qui nous ressemblent, un identitaire ayant pour pseudo Cochonou 88 s’épanouira sur le groupe « tous des islamo-collabo sauf ma mère », alors qu’à Levallois, le groupe « une cagnotte Leetchi pour Patrick », rassemble les amoureux de la magie, qui apprécient ce monsieur qui a fait disparaitre les euros. 

Mais Twitter, c’est sulfureux, c’est la jungle, vous écrivez « bonjour », on vous répond « va te faire foutre », vous mettez Christophe André et le dalaï-lama ensemble dans une pièce, ils se lovent l’un contre l’autre telles des loutres, vous leur ouvrez un compte Twitter, 12 minutes plus tard, il y en a qui écrit à l’autre « tu sais où tu peux te le mettre le lotus de la position n°27 du yoga, fils spirituel de Samy Naceri ? », bref, ça part de suite en sucette.

Et puis le souci avec Twitter, c’est qu’on a vite fait d’écrire 2000, 6000, 10000 tweets, Nagui, chaque jour, vous postez la photo de vous avec votre invité du jour en train de sourire, mais aussi parfois avec Jean-Pierre Bacri + le matin votre record en PDA sur l’émission télé de la veille au soir, les rares fois où vous ne le faites pas, c’est qu’Ingrid Chauvin vous a défoncé, ce qui est à la fois violent et un peu excitant, bref, les 10000 tweets, vous devez y être. Donc ça s’accumule, et on ne nettoie pas ses anciens tweets, parce qu’on pense qu’en 2011 ou 12 on était déjà une belle personne, alors qu’on était en réalité un sac à merde. 

Tout le monde a dans sa liste un tweet honteux, tapé à 4h du matin, ivre, vous fouillez le compte de Marion Maréchal, vous trouverez un tweet avec écrit « les étrangers, il y en a des bien, notamment Jane Birkin », bah ça peut faire vaciller certains de ses fans, pour qui même si vous êtes l’arrière-arrière- petit fils de l’ancêtre de Clovis, vous n’êtes pas français, vous montrez un glaive avec gravé « pour Dédé, de la part de Clovis, juin 502 », ils vous répondent « mouais ». Bilal Hassani, le petit jeune à moumoute qu’on a envoyé au casse-pipe, à France 2, ils appellent ça l’Eurovision, on avait retrouvé un de ses anciens tweets, polémique. 

La petite Mennel de The Voice, pareil, résultat elle est sortie du jeu et aujourd’hui a la même carrière qu’un gagnant de The Voice, c’est-à-dire aucune. Et là, cette semaine, ça recommence, avec Philippine Hubin, une dame du 7ème arrondissement, coin de Paris où on ne trouve jamais de pièce d’un euro par terre mais directement 12 mallettes de cash. C’était une adjointe de Rachida Dati, la petite mère prout-prout pour qui le 19ème c’est Rendez-vous en terre inconnue. Dati se présente aux municipales, en face d’elle, elle a 3 gros concurrents : Anne Hidalgo, alias tatie vélo, Cédric Villani, la seule gargouille de Notre-Dame à ne pas avoir brûlé, et Benjamin Griveaux.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.