Il y a un problème avec la farine de sarrasin. Intermarché, les mousquetaires, ont rappelé hier des lots de farine bio car ils contiennent des extraits de plantes hallucinogènes. Résultat, depuis 3 jours, dans les crêperies de Carnac, tout le monde plane, c’est l’orgie, les gens font l’amour !

Je pars du principe que la beauté intérieure se reflète à l’extérieur, je ne sais plus qui a dit ça, soit Olivia Adriaco en 97 dans Femme Actuelle, soit un ami à moi qui est boucher, soit la marque Bjorg. 

Par exemple, je mange tout bio, ça me coûte un fric monstre, quand je vais faire mes courses à La Vie Claire, je dois me prostituer 4h devant le magasin si je veux avoir de quoi acheter du pain d’épices. Si bien que j’ai développé une sorte de phobie des produits non bio, j’en ai peur, cet été, à Quiberon, il y avait une animation Nesquick, quand Quicky, le lapin, s’est approché de moi, j’ai cru que j’allais crever. J’étais dans le même état de terreur qu’un vendeur de lampes à bronzer qui dans la rue croiserait Isabelle Huppert. Pour me ranimer, il a fallu me faire boire 14 Yogi Tea bio au gingembre, ce sont des thés avec un message positif sur l’étiquette, comme « sois la source qui répand la lumière, tel un phare », ce genre de conneries, on a l’impression de lire les paroles d’une chanson de Zaz. 

Même Christophe André, le gourou zen de France Inter, qui est rémunéré en feuilles de Lotus, pas la plante, le PQ, quand il lit une étiquette de Yogi Tea, a envie de tester la vie d’Iggy Pop. Bref, tout ça pour vous dire que je suis super sain, si un jour je me fais hara-kiri, afin de protester contre le fait qu’on a repris il y a 4 jours et que Riad Sattouf n’a toujours pas été invité, mon colon sera tellement nickel qu’il sera servi en morceaux à la cantine de Radio France.

Le seul problème du bio, je vais vous dire, c’est l’image qu’il véhicule, vous allez chez Bio C Bon, on a l’impression que c’est un monde idéal en miniature, on ne culpabilise même pas quand on prend des bonbons parce que sur le paquet vous avez la photo de l’artisan qui a roulé un à un les petits réglisses entre ses doigts de pieds, entouré de ses chiens. Les guêpes, surprises par l’éclat naturel des pommes en rayon, n’osent s’en approcher, les mouches suivent elles cette cliente non épilée des aisselles mais qui dans un magasin bio échappe au jugement d’autrui, Michel Houellebecq à Naturalia est quelqu’un que les gens définissent comme étant plutôt soigné. 

Le terme « propret » est utilisé à son encontre. Certains le lèchent, pensant qu’il s’agit d’une betterave bio pleine de terre à qui on aurait foutu une chemise. Tout le monde est dans l’acceptation de l’autre, et du coup c’est gnan-gnan. Alors que chez Leclerc, quand vous prenez du Garbit, ça c’est destroy, de nos jours ça équivaut à se faire 14 lignes de coke en 79 avec Grace Jones dans les wawas du Palace. Mais c’est fini, car hier, on apprenait que le bio aussi est rock’n’roll, yeah, ça va être le dawa dans les AMAP ! 

En effet, Intermarché a rappelé des lots de farine de sarrasin bio contenant une plante hallucinogène, elle devait pousser à côté du champ, le meunier s’est dit « tiens, ce truc j’connais pas, rien à foutre, je vais le mettre dans la farine », il a aussi mis dedans un chat qui dormait au soleil et son fils, Enzo, 7 ans, parce que le petit refusait de manger sa soupe, tout ça a moulu, et maintenant c’est dangereux. Parce qu’ingérer cette farine, dit Intermarché, et on peut les croire, il y a 2 semaines, ils avaient annoncé les 6 brochettes de porc à 5,90, ils l’ont fait, Intermarché dit que ça peut entrainer des hallucinations, on voit Benoit Hamon à l’Élysée, Bernard Montiel en train de lire. Mais aussi des paroles incohérentes, si par exemple Marine Le Pen se met à crier « allez hop, on ouvre les frontières, on laisse entrer tous les migrants, même les noirs », c’est qu’elle a mangé de la farine de sarrasin bio. Ou alors qu’une crêpière de gauche a voulu la piéger et a fabriqué sa crêpe au jambon avec ce sarrasin de l’enfer.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.