Strarbuck est implanté partout dans le monde.Mais à la suite d'un incident aux Etats-Unis, la marque a décidé de fermer ses établissements qui y sont implantés. Tanguy Pastureau décrypte cet événement.

Partout dans le monde, il y a des cafés Starbucks. Il y en a au Chili, en Chine il y en a 3000, un Starbucks là-bas ouvre toutes les 15h, c'est-à-dire que le temps que Doc Gynéco fasse son lit, les chinois en ont construit 27. Même sur Koh Lanta, tandis que deux rouges qui crèvent de faim bouffent les verrues plantaires d'une ex-jaune qui a raté son intégration pendant son sommeil, Denis Brogniart est à la cool à 700 mètres de là en train de savourer un muffin au Starbucks de Komapounkililigrabo, au cœur de la jungle. Parce que des Starbucks, il y en a plus que de sosies capillaires d'Eddy de Pretto chez les moines cénobites. Le Starbuck, c'est convivial, on n'a pas de nom de famille, comme vous Nagui. On s'appelle juste Cédric ou Lucille ou Mamoudou. Dans ce cas, le manager dit "le café, il est pour moi, mec, t'as fait ça 25 ans trop tard pour avoir ta spéciale dans la Nuit des Héros de Laurent Cabrol, on te doit bien une formule XXL", et le type écrit notre prénom sur le gobelet. Une minute plus tard, un autre hurle "Eric !" ou "Olivier Faure du PS !", parce que l'autre aura demandé à tout inscrire sur le gobelet, histoire que quelqu'un dans l'année dise son nom. Puis on boit des cafés de 4 litres dans des gobelets hauts comme des moutons transgéniques, et on finit par mourir le nez dans le bac à touillettes d'une crise d'hyperglycémie à la fin de la 3ème gorgée, le tout sur une musique smooth jazz tellement insipide qu'on a envie de l'écouter en regardant une photo de Bruno Le Maire.

Bref, c'est un enfer, d'autant qu'aux Etats-Unis, ce pays que Kim Jong-un aurait dû raser à la sortie du film "Alerte à Malibu" pour ne pas qu'il y ait un 2 un jour, on s'y fait en plus discriminer. Ainsi, le 17 avril, à Philadelphie, deux hommes noirs, l'équivalent chez nous de Jean-Pierre Foucault, avaient été arrêtés par la police au Starbuck juste parce qu'ils demandaient à attendre un 3ème copain avant de commander. Les trois mousquetaires faisaient ça sous Louis 13 et ça gênait personne. Quand Porthos était en train de lisser son bouc avec les sécrétions d'une jeune paysanne au fond d'une étable à bœufs, Karine Le Marchand n'existait pas, il fallait se débrouiller, ses potes l'attendaient. Dans le Starbuck, la scène avait été filmée, scandale national, menace de boycott, les gens défilaient devant les Starbucks avec des pancartes "Grand-mère sait faire un bon café et elle, elle kiffe les blacks". La marque avait réagi et les 3 amis avaient reçu chez eux leur poids en donuts, ces gateaux qui nous sont intimes car on peut leur faire l'amour, grâce au petit cercle en leur milieu, alors qu'il est impossible de prendre un pain au chocolat en lui disant "ça te plairait que je t'appelle chocolatine, hein ?". Bref, ça n'a pas suffi, et Starbucks a décidé de fermer ce matin les 8000 établissements qu'il a aux USA.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.