Je suis désabusé, Daniel, j'ai mal à mon urne, quand je regarde ma carte d'électeur j'ai envie de chialer comme un môme à qui on apprendrait que le Père Noël existe alors que jusqu'à présent il pensait que c'était ses vieux qui lui achetaient des cadeaux.

Lorsque j'ai reçu ma carte, j'étais tellement fier, à chaque fois que je votais, j'avais un coup de tampon, comme au kebab mais sans les tomates et les oignons, juste les salades. La politique en 2018 n'est plus qu'une immense litanie de clashs et de buzz, à côté des responsables de parti Sarah Fraisou des Vacances des Anges 3 est une nonne en pleine cure de silence à l'abbaye de Mon-uque. 

Les politiques crédibles se comptent sur les doigts de la main d'un boucher qui aurait tenté de réparer sa trancheuse à jambon sans penser à la mettre sur off. Europe Ecologie les Verts, c'est foutu, ils sont 4 en train de se biodégrader. Le PS est mort, l'œuvre de Hollande, lui c'est Attila qui se fait hara-kiri, maintenant il végète à Tulle et donne des leçons de réussite à la terre entière, s'il y a un Bronzés 4 il fera le rôle de Jean-Claude Dusse devenu prof de ski. 

Au PS maintenant il y a Olivier Faure, un inconnu, même sa mère, quand on l'interroge, répond "je sais pas qui c'est" et il dégage la même force de conviction qu'une bite d'amarrage, sa seule télé du coup ça va être Thalassa. A droite, Wauquiez, le pêcheur à la parka molle et aux idées dures, séduit tellement son camp que d'après un sondage, les militants LR lui préfèrent Marion Maréchal, une gosse qui à Lyon vient d'ouvrir son école, alors qu'elle a l'âge d'y aller, c'est comme si Gérard Collomb ouvrait un Ephad. 

Et Macron, qu'on décrivait il y a un an et demi comme un demi-Dieu hyper-sexy qui allait sauver le pays, a passé ses 1ers 16 mois à nous dire qu'on était des cons, c'est Pascal le Grand Frère s'il avait le physique de Kevin, l'ado qu'il devait convaincre de ne plus tuer ni de chats ni sa sœur.

Bref, le suffrage universel n'est plus qu'un vaste bêtisier de NRJ12, moi, même pour l'élection Miss gros seins au Cap d'Adge l'été prochain je sens que je vais m'abstenir. Et là, l'auditeur d'Inter, ce gauchiste qui se félicite que Daniel Morin soit en coprésentation cette semaine, puisqu'il est contre la consommation, il a en tout une chemise qu'il fait tourner du lundi au vendredi, et le samedi il est nu au lavomatique en attendant qu'elle sèche, cet auditeur se dit "tiens, Pastureau n'a pas évoqué la France Insoumise, j'en étais sûr, il est loin d'être partial, ce naze, je le hais, je vais le pourrir sur Twitter et si je le croise en vrai, euh, je ferai rien parce que j'ai la confiance juste sur Twitter". 

Mais c'est parce que j'ai gardé le meilleur pour la fin, la France Insoumise, ils sont en feu, ils sont trop en mode What the fuck, comme je dirais si j'étais jeune, tout en grattant mes pustules d'acné et en essuyant le pus qui me suinte dans le dos tandis que derrière moi retentirait la playlist Rap de ouf sur Spotify. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.