Tanguy a beaucoup de mal à avoir encore foi en l'être humain...

Depuis que Juliette Gréco est décédée mercredi, je lis plein de choses sur elle, qu’elle n’avait pas pu vivre son histoire d’amour avec Miles Davis à cause du racisme, c’est la raison officielle, si ça se trouve, elle avait horreur de la trompette, a voulu le ménager, donc lui a dit « hors de question que je sorte avec un noir ». Parce qu’elle était humaine. Et ça se comprendrait, se mettre en couple avec un musicien c’est dur, il vaut mieux sortir avec David Guetta. Imaginez la femme de Christian Morin, 6h de clarinette par jour elle se tape, si un jour on retrouve des fabricants de clarinette lacérés au cutter avec leurs testicules arrachés posés sur le nez, comme les poneys en ce moment, il faudra se tourner vers elle. 

J’ai appris que Juliette Gréco avait fait sa tournée d’adieu en 2015, à 88 ans, elle a dit « je ne voudrais pas donner l’impression de m’accrocher », il faut savoir que Jordy a prononcé cette phrase à 5 ans ½ et François Bayrou jamais. Et hier, je lisais une interview de Mme Gréco, de 2009, qui disait « ce qui est intéressant, ce sont les êtres humains », là je me suis arrêté de lire pour tenter de comprendre ce qu’elle voulait dire. Parce que moi, je hais les êtres humains, j’aurais préféré être un chien, c’est super d’être un chien, si vous courez à poil dans les bois après un bâton, personne n’appelle la police. 7h, j’ai passé en garde à vue la fois où moi j’ai fait ça, j’ai hurlé « c’est du spécisme, appelez Hugo Clément, il va vous expliquer », ils n’en avaient rien à faire. Ils m’ont laissé comme ça dans une cellule sans même un panier.

Mais être un humain, ça n’a rien de bien, parce que l’humain est l’espèce la plus con du monde, c’est pas un ornithorynque qui a créé W9, ni un ouistiti qui a lancé le concept de l’open space ou du génocide arménien, tout ce qui est nul vient de l’homme. Ainsi, avec le Covid, les frontières se sont fermées, le tourisme est mort, on pourrait se dire « tiens, on va en profiter pour se reconnecter avec la nature », je dis pas de bouffer des poireaux dans une yourte en faisant du sexe tantrique, mais juste, puisqu’on ne peut pas aller à Dubaï lancer des Bescherelle sur Nabilla et Thomas et provoquer leur décès par implosion du cerveau, ne pas prendre l’avion. L’avion on mange mal, on est serrés, la chorégraphie de la nana chargée des divertissements avant le décollage est toujours la même, et sa tenue, nulle, un gilet de sauvetage, comment voulez-vous qu’elle danse ? Et surtout l’avion, ça pollue, 1500 fois plus qu’un voyage en train, en plus on ne voit pas le paysage défiler, les champs, les villages, ou alors si on le voit, c’est très mauvais signe. Dans l’avion, on est là à comater en matant pour la 100ème fois la 1ère saison de Friends et en se disant qu’aujourd’hui il y a une actrice qui ressemble de très loin à Jennifer Aniston quand elle était jeune, et on réalise qu’en fait cette actrice c’est Jennifer Aniston, après qu’elle s’est fait tirer les joues par un tanneur qui d’habitude fait les peaux de boucs.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés