Les tensions entre la Corée du Nord et le reste du monde ne faiblissent pas. Mais une question demeure : la troisième guerre aura t'elle lieu ? Ou Kim et Donald trouveront un terrain d'entente pour jouer sans ogives nucléaires ?

Les relations internationales se crispent autour de la Corée du Nord. Oui, car Kim Jong-un, le despote cintré coiffé par un aveugle, est en transe. Mardi, il a de nouveau tiré un missile, son activité préférée. Il a essayé le tir à l’arc mais ça le canalisait pas, donc il s’est dit :

Tant pis, je reste sur le missile. Ça fait du bruit, ça fait du feu, un vrai truc de mec. 

Nous autres, on a les Audi pour se sentir puissants. Mais la Corée est isolée. Il y a rien qui entre il y a rien qui sort, donc Fast & Furious là-bas c’est une Ami 8 et une Fiat Panda tirées par des mulets morts. Il y a ni Buffalo Grill ni Flunch. Le samedi soir, les gens en couple sont obligés de faire l’amour, et quand ils ont fini, il y a même pas Ruquier à la télé. Bien que Kim Jong-un, psychologiquement, soit un peu la synthèse entre Yann Moix et Christine Angot mais armé. 

Bref, Kim a appuyé sur le bouton rouge. Il l’a plus déclenché que celui de l’ascenseur, et le missile est parti à 4475 km à la verticale, 10 fois plus haut que la station spatiale internationale. Thomas Pesquet a été battu par un missile. C’est comme quand notre femme nous dit : 

Chéri, t’embêtes pas, j’aime autant mon canard vibrant. 

Il est donc monté à 4000 km, a croisé les Bogdanov, l’égo d’Emmanuel Macron, le fils de Teddy Riner qu’il avait lancé en l’air sans mesurer sa force il y a 15 jours, tout en parcourant 900 km de long, avant de se crasher en mer du Japon. 

Donc là Jong-un savoure sa victoire, avec la même sobriété qui est la mienne quand j’arrive à faire rentrer la couette dans la housse de couette. C’est-à-dire qu’il se met à hurler qu’il est le plus fort. Il regarde autour de lui si ses proches font une ola, mais non, car il a tué ses proches ; il a juste avec lui 2-3 pique-assiettes, parce que le peuple meurt mais lui a tout à dispo.

Vous lui dites :

Tiens je mangerais bien de la Riboulade de William Saurin. Le truc a disparu en 92. Il vous dit ok et il ouvre une boite. Kim téléphone donc à Ri Chun-hee, présentatrice star de la télé nord-coréenne, c’est Bernard Montiel mais avec une carrière sympa et un kimono, et elle, en direct à la télé, dit :

Youpi, on va péter la planète, gloire à Kim Jong-un, notre maitre, Trump on va lui faire bouffer le tube de graisse à traire qu’il se colle sur la face dès qu’il y a du soleil. 

Jong-un déteste les USA. Du temps d’Obama, à chaque provocation l’autre répondait : Oui oui c’est ça au revoir et allait se maquiller pour ses 15 shootings photo de magazine, mais Trump, c’est un sanglier avec moins de poils, il est vénère et il fonce. 

...

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.