Tanguy Pastureau n'aime pas vraiment les chasseurs...

Non, Daniel, jusqu'à présent j'ai eu tendance à penser que c'étaient d'intenses connards qui prenaient leur pied à chaque chevreuil innocent abattu, alors que c'est mignon un chevreuil, plus qu'un migrant par exemple, si on remplissait l'Aquarius de chevreuils, l'Italie lui ouvrirait ses ports et le soir les bestioles se retrouveraient à table chez Matteo Salvini à bouffer des pâtes. Je me complaisais dans cette critique du chasseur défoncé à la gnole d'érable, alors que pas du tout, ce sont des écologistes de terrain, un renard, ils le butent, un daim, ils le butent, une antilope, parce qu'avec le réchauffement climatique les espèces remontent, chez moi j'ai des mygales, c'est elles qui essaient de m'écraser moi avec une basket, ils la butent. 

Résultat, la flore ne s'est jamais aussi bien portée, puisqu'il n'y a plus un être pour la manger, à part Aymeric Caron qui mâche des fougères dans les sous-bois en secouant la crinière que lui a fait Franck Provost contre un selfie dans son salon du 11ème. Vous allez en forêt, c'est un calme absolu, à peine troublé par les cris de jouissance d'échangistes en cuir. 

Oui, les chasseurs sont des écologistes de terrain, parce qu'ils ont compris que le danger pour la planète, c'est qu'on est trop nombreux les humains, si on était 7 en tout, on pourrait rouler en Fiat Panda au super plombé en éclatant les abeilles une par une à la tapette à mouche, ça n'aurait aucune incidence. Et les chasseurs ont donc décidé d'éliminer les êtres humains un par un, en tirant dans le tas dès que ça bouge, moi qui tient à la vie, parce qu'il hors de question que je meurs avant Edouard Balladur, c'est un principe, je trouve qu'il faut qu'il y ait une logique, et bien quand je vais à la campagne, je hurle "ne tirez pas, je ne suis pas un sanglier", j'entends alors au loin un chasseur qui crie "prouve-le", je réponds "je n'ai pas de poils", le chasseur crie "c'est faux, je t'ai vu en vidéo à la Bande Originale", et je réponds "mais c'est pas moi, c'est Daniel Morin".

Oui, les chasseurs ont entrepris de nous trucider, moi maintenant je reste en ville, dès que je vois de la nature je flippe, à Jardiland je me planque dans les cabanes de jardin en pleurant. Mi-octobre en Haute-Savoie, un chasseur a tué un vététiste, il l'a pris pour un animal, un cerf fan d'Anne Hidalgo qui s'est dit "yes bébé, moi aussi je me mets au Vélib", mais raté, c'était un mec, vous mettez trois chasseurs au départ de la 1ère étape du Tour de France, avant même que France 2 entame le direct, les coureurs sont tous par terre avec 3 balles dans le bide. 

S'il y en a un qui se fait choper pour prise d'EPO, il peut déclarer "pardon, je sais c'est pas bien, mais c'est le seul moyen de passer entre les balles". 8 jours plus tard, un autre vététiste se prend une balle en Ardèche, le VTT c'est devenu le sport à risque, maintenant quand un ado dit à ses parents "je veux un VTT", ils répondent "non Kevin c'est trop dangereux, tu veux pas faire un truc plus calme comme partir pour le djihad ou te lancer dans le trafic de coke ?". 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.