Ce matin, Tanguy Pastureau nous parle d'Alexandre Jardin, le dernier romantique, l’écrivain de l’amour, le grand gosse naïf, vous lui pétez la gueule il vous répond Cœur avec les doigts.

Hier, je regardais à la télé les résultats des élections régionales, avec des gens nuls en géo parce qu’ils ont gagné une région mais qu’ils se voient déjà à la tête d’un pays, Xavier Bertrand je pense que ce matin il a déboulé à l’Élysée avec sa brosse à dents et ses slips dans un carton Demeco, et j’ai trouvé que ça manquait de romantisme. 

Pour les politiques, nous ne sommes qu’une masse de gens, ils doivent compter en kilo-gens, des Kgens qui leur servent juste à accéder au pouvoir. Prenez Valérie Pécresse en Ile-de-France, il y a 8 jours elle m’a retweeté contre mon gré, elle s’est servie de moi, bah vous croyez qu’elle aurait eu un geste hier soir ? Que dalle, alors que je ne demandais pas grand-chose, le mini-ballotin Jeff de Bruges à 6,90 ça m’allait, un kebab porte de Pantin, une soirée krach à Stalingrad, des traditions régionales. Un tour à vélo derrière un bus diesel, un câlin niché au fond d’un gros nid de poule sur l’accès à l’A15. Paris. 

Cette dame n’est pas romantique, à l’instar de l’époque, avant on écrivait des lettres enflammées à l’être aimé, en attendant la réponse on était tout pâle, on disait des trucs comme « je me languis », tous les ¼ d’heure, par passion, on s’évanouissait, et des gens qui s’exprimaient comme Stéphane Bern vous fourraient du sel dans le nez. Mais aujourd’hui Alfred de Musset enverrait à George Sand une photo de son sexe, avec écrit « t’es trop hot bébé, j’vais te pécho ». Tout n’est plus que vulgarité, il y a même des personnes qui couchent le premier soir, ça me dégoûte. En fait, il reste en France un individu romantique, c’est Alexandre Jardin.

Oui Alexandre Jardin, l’écrivain de l’amour, le grand gosse naïf, vous lui pétez la gueule il vous répond Cœur avec les doigts, est le dernier romantique de ce pays de satyres. Il aime de manière pure, comme une louve aime son petit ou comme Bernard-Henri Lévy s’aime lui-même. 

Exemple, vendredi, il était invité d’Europe 1, dans "Ca fait du bien", qui n'est ni une émission sur la masturbation ni sur le fait que l’album de Vitaa et Slimane est arrivé à la fin de la dernière piste. Non, il s’agit de l’émission d’Anne Roumanoff, qui s’arrête, puisqu’à la rentrée, c’est Eric Zemmour qui animera la tranche 5h-23h, puis à 23h il y aura un best-of de l’émission d’Éric Zemmour. Roumanoff vendredi avait donc Alexandre Jardin, étant donné qu’à la Bande Originale, qui est à la même heure, on prend les invités bien. 

Et là, Jardin dit qu’il a rencontré une internaute dont il est tombé fou amoureux, alors attention, il a l’air de tomber vite amoureux, la newsletter Carglass qu’il avait reçue, ensuite il a traîné 3 mois devant le Carglass de sa ville en demandant qui était ce Gilles qui lui proposait sa résine spéciale. 

Et là, il explique à Anne Roumanoff, tandis qu’elle démonte les micros pour les revendre sur le Bon Coin en murmurant « c’est toujours ça que Bolloré n'aura pas », qu’un jour une canadienne a répondu à un de ces tweets avec, dit Jardin « un commentaire aussi beau qu’un vers de René Char », il a de la chance, moi, mes tweets, ils attirent juste Valérie Pécresse et trois désocialisés qui marquent lol. 

Alors après, il faut maitriser René Char, si par exemple vous voulez attirer sur Twitter l’attention de M.Pokora, niveau vers, mieux vaut écrire « je te surkiffe mon Poko, quand je vois ton body, j’ai des frissons dans le dos ». Donc Jardin a voulu, dit-il, mieux la connaître, il se met à discuter, il écrit « Bonjour, je vous aime plus que tout », elle répond en vers, il écrit « tu es ma louloute », il est tellement exalté qu’une relation de 15 ans, lui il la vit en 8 minutes, la 9ème il est déjà en train de zapper devant la télé en demandant à l’autre ce qu’elle a fait à bouffer. Il vit le même type de relation que les moustiques, qui vivent 7 jours, s’il ne pompe pas de sang sur les gens pour nourrir ses gosses, c’est juste parce qu’au Carrefour City il y a 4 sortes de jambon.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés