Ce matin, Tanguy nous parle de LA série du moment, la plus regardée de l’histoire de Netflix : "Squid Game"

Hier matin, je regardais "L’heure des pros" sur C-News, parce que j’aime voir des gens s’énerver, ça me permet d’évacuer ma propre rage. Parfois pareil, j’attrape une mamie, je la fous sur un Vélib’, et je la pousse sur la place de l’Etoile, elle bloque tout le trafic, les gens hurlent, moi ça me fait du bien, surtout qu’à chaque fois tout le monde accuse Anne Hidalgo, je suis mort de rire. 

Et hier face à Pascal Praud, il y avait Jacques Séguéla, un monsieur orange qui ressemble à une carotte, d’ailleurs il ne va jamais à Center Parc de peur de tomber sur des lapins. Parmi les sujets du jour, hier on parlait d’une vidéo d’un lycéen faisant chuter sa prof en forçant la porte de la classe, à mon époque, jamais on n’aurait fait ça, parce qu’on avait peur des profs, et aussi parce que pour filmer, il fallait un gros caméscope, avec des cassettes, et il y avait jamais assez de lumière, moi j’étais en Bretagne, sur 4 ans de films en tout, à un moment sur 7 secondes on voit ma mère tenir une tourte, parce qu’elle avait eu l’idée d’allumer dans la cuisine. 

Et là Jacques Séguéla s’écrie « quand on voit cette série coréenne monstrueuse, spectacle préféré des jeunes, une négation de l’humanité et des valeurs, fatalement, on en arrive là », c’est le fameux débat autour de l’influence des images sur les jeunes, moi par exemple à 17 ans, c’est vrai que j’ai vu "L’Ours" de Jean-Jacques Annaud, bah pendant 3 semaines, j’ai bouffé que du miel. Je grognais et je gobais des hormones pour avoir plus de poils. 

Donc les images parfois ont un poids, et là Séguéla parle en fait de Squid Game, LA série du moment, c’est la plus regardée de l’histoire de Netflix, alors qu’en 2018 Netflix France avait quand même lancé Plan Cœur. Squid Game, pour vous décrire le truc, 456 coréens endettés jusqu’au menton, donc plus que jusqu’au cou, participent à un jeu mortel pour gagner 45,6 milliards de wons, vous savez combien ça fait en euros ? Non, je savais bien qu’il fallait que je chronique sur BFM Business, ça fait 33 millions d’euros, bande de décroissants. 

Ils jouent à des jeux d’enfant, comme un, deux, trois, soleil, sauf que ceux qui sont surpris à bouger se prennent une balle en pleine tête, petit à petit, il y a de moins en moins de gens, Olivier Faure a porté plainte contre Netflix en disant que c’était un plagiat de l’histoire récente du Parti Socialiste. Donc oui, Squid Game, c’est violent, il y a plus de sang que dans une réunion d’hémophiles qui seraient tombés sur un pitbull stressé, la série est d’ailleurs interdite aux moins de 16 ans. Mais moi qui l’ai vue, je pense qu’en-dessous de 78 ans, c’est trop jeune pour la regarder, et encore je la recommanderais plutôt aux personnes décédées, parce que forcément elles sont moins émotives. 

Mais Squid Game, c’est un phénomène, n°1 sur Netflix dans 90 pays, l’actrice coréenne HoYeon Jung, je ne sais pas si je prononce bien, et je m’en fous, parce que je suis sûr qu’il y a pas un coréen qui sait dire Tanguy Pastureau, donc ça va, hein, l’ouverture aux autres ça va dans les deux sens, HoYeon Jung a pris en 3 semaines 14 millions d’abonnés sur Instagram. Par conséquent, je pense qu’avec Daniel Morin, si on veut faire décoller nos réseaux sociaux, moi Instagram, lui le 3615 Dany pour des nuits velues, il faut minimum qu’on joue à chat en s’étranglant.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés