Hier, Tanguy a écouté Emmanuel Macron exposer les détails de son plan France 2030...

Youpi, on est riche ! Là là là là, on a des sous, lou lou lou lou, on a des sous partout ! Ouais, brozouf, brozouf, c’est la danse du brozouf. Alors, non, attention, je pense à l’auditeur qui se dirait « enfin on nous dit la vérité sur le train de vie des gens des médias, ces salauds de suceurs de pinces de langoustes payés par nos impôts », je ne parle pas de nous en tant qu’individus, mais en tant que pays. 

La France dégorge de blé, on a un pognon de dingue, à côté de nous Dubaï c’est un village bolivien où le plus friqué c’est Pedro, l’éleveur de lamas. Hier, j’ai écouté Emmanuel Macron, notre gros loup en or, exposer les détails de son plan France 2030, le fait qu’Édouard Philippe a lancé son parti Horizons, ça a marché, Macron maintenant voit très loin, un dej, il vous dit « ok, j’ai un trou le 16 mai 2039 ». Ah, France 2030, c’est un plan d’investissement, Macron a lâché des milliards en une matinée, les Chinois sont foutus, l’avenir, c’est nous. Ils seront encore en train de fabriquer des petits hauts Pimkie que nous on se sera installés sur Mars, où on aura planté une grande pancarte avec écrit « tu l’as dans le uque Elon Musk ».

Vive la France, cocorico, à bas le reste du monde ! Pardon, je m’emporte, mais je n’aime pas le foot, donc je n’ai jamais l’occasion de dire des trucs comme ça, une fois dans un diner j’ai essayé, j’ai crié « aux chiottes le Portugal », les gens m’ont regardé mais comme s’ils ne savaient pas que l’être humain était rempli de haine. France 2030, c’est grandiose. Emmanuel Macron, qui n’est pas candidat pour la présidentielle 2022, comme Eric Zemmour d’ailleurs, dans cette campagne, la moitié des participants sont virtuels, on mettait Pikachu c’était pareil, Macron a annoncé des investissements en faveur de la transition écologique, exemple l’avion bas carbone, il y a aura des pédales pour les passagers, ou le mini-réacteur nucléaire, je ne sais pas ce que c’est, sans doute un réacteur nucléaire portatif, ta sœur l’aura dans son sac, avec elle pourra recharger son iPhone en 7 dixièmes de secondes. Le mini-réacteur, Macron a annoncé qu’il mettait sur la mini-table 1 milliard d’euros pour le développer, tandis que Bruno Le Maire, ministre des finances, avalait un Xanax.

Ensuite le président a annoncé une grande réindustrialisation de la France, les usines, c’est reparti, ça va relancer la CGT, les mecs font la fête depuis hier midi, 982 merguez ont déjà été consommées. Puis il a annoncé qu’en 2030, parce qu’il voit dans le futur, Macron c’est Elizabeth Tessier qui aurait foiré son brushing, qu’en 2030 la France serait leader de l’hydrogène vert, les voitures tourneront à l’eau, sauf en Bretagne pour ne pas porter atteinte à la culture locale. Attendez, ce n’est pas fini, France 2030, c’est Ulysse 31 en plus futuriste, Macron a lancé la création de 20 bio-médicaments d’ici 2030, un bio-médicament, ce n’est pas un Doliprane à base d’épeautre vendu à la Vie Claire, c’est la médecine, en gros, qui part du vivant, les cellules, tout ça, tout ce qu’on a dans le corps, un vieux kebab mal digéré, et pas de la chimie de synthèse. C’est-à-dire que là on n’a pas réussi à développer un vaccin contre le Covid, s’il n’y avait pas eu Pfizer, on restait là à cracher la moitié de nos poumons dans notre coude, mais en 2030 on guérira tout, même la mort, on dira « allez, on relance Abdelaziz Bouteflika, depuis qu’il est décédé les hôpitaux parisiens ont une baisse d’activité de 400% », et l’autre reviendra à la vie, avec Amy Winehouse et l’autruche de Téléchat.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés