Tanguy Pastureau nous le dit : la grosse erreur de son existence, c'est que quand Pikachu est arrivé, il l’a pris de haut, il faut le comprendre, il avait déjà 27 ans, lui c’est Laetitia Casta qui l’intéressait.

J’ai vraiment raté ma vie. Les gens ont l’impression que mon quotidien est génial, la radio, la scène, que je pratique entre deux vagues, j’ai la vie d’un surfeur. Je vais me faire un collier avec une dent d’intermittent du spectacle. 

Mais moi ce que je voulais, c’était être riche, pour ne rien faire, comme le Prince Charles mais avec un physique normal. Je suis toujours surpris par les gens qui, quand on leur demande ce qu’ils feraient s’ils gagnaient à l’Euromillions, répondent « je continuerais à travailler, sinon je m’ennuierais », tu parles, moi si je gagne, dans la seconde je vous dis au revoir, avant je me mets à hurler au micro « Clara Luciani c’est nul, vive RMC, I love Pécresse », juste pour le fun, et je me taille en Martinique, c’est-à-dire un lieu où il fait beau, où je pourrais être ivre sans être jugé par les autres et où on parle français parce que j’aurais tellement la flemme de tout que je n’aurais plus la force d’apprendre une langue. Je ferais juste groumpf et là les Bleus m’apporteraient des papayes dorées à l’or fin, en murmurant « c’’est donc ça quelqu’un de réellement riche ». Je dirais à Antoine Griezmann « petit ça est, elles sont propres, mes tongs ». 

Bon, mais fin du rêve, je ne suis pas riche, parce que j’ai fait de mauvais choix : France Inter quand on est comique, c’est qualitatif, on remplit sa salle d’auditeurs littéreux, si vous citez Zola sur scène la moitié ont les tétons qui pointent, une fois il y a un monsieur au 1er rang dont les bretelles de marcel ont lâché, on aurait dit Olivier Véran à la vaccination, mais bon, ça gagne pas énorme. Depuis la fin d’Ardisson sur C8, je n’ai plus de télé, ça fait 2 ans que personne ne m’a maquillé tout près du visage, du coup je suis étranger aux haleines de café froid. 

Malgré un fessier superbe au niveau du galbe, je suis trop âgé pour devenir influenceur à Dubaï. Danse avec les Stars, je suis pas connu, donc je pourrais y être, mais ils vont encore prendre Danièle Evenou ou Balladur. Bref, on va pas se mentir, comme disent les gens qui n’ont pas de personnalité et répètent les expressions à la mode, ce sont les mêmes qui disent « non mais là il y a pas de sujet » et qui au resto disent « je vais partir sur la limande », on a envie de leur répondre « bah pars, gros con, elle t’attend, va crever sur les îles Féroé », bref, je n’ai aucune chance de devenir riche parce que je n’ai pas de flair.

En fait c’est ça, je suis incapable d’anticiper les modes et d’investir avant les autres sur ce qui fera ma fortune demain. En 91, je n’ai pas lancé les pin’s, en 2014, la vapoteuse je suis passé à côté, sinon j’ouvrais la 1ère boutique, ça aurait cartonné, pendant 5 ans à cause de tous ces connards dans toutes les PME ça sentait la fraise, et là il y avait le lourd du coin qui disait « oui, je suis parti sur fruits rouges », le concept The Kooples qui était de lancer une ligne de vêtements trop serrés qu’on met une fois sans plus jamais pouvoir les retirer, si à leurs débuts ils avaient fait des slips, on évitait l’affaire Strauss-Kahn, ce n’était pas moi non plus. Je n’ai pas acheté de bitcoins quand il fallait, Inès Reg, j’ai dit « ça c’est pas possible, ça peut pas marcher » et surtout, je n’ai pas investi dans les cartes Pokemon. 

La grosse erreur de mon existence, ça a été ça, quand Pikachu est arrivé, je l’ai pris de haut, il faut me comprendre, j’avais déjà 27 ans, moi c’est Laetitia Casta qui m’intéressait, pour les distinguer, Laetitia Casta c’est celle qui ne criait pas « Pika Pika Pikachu », ou alors c’est qu’elle était vraiment défoncée, une grosse soirée, mais bon, que ferait-elle la nuit chez Morgane Cadignan ? 

Donc j’aurais dû acheter des cartes Pokemon, pour les non-initiés, ce sont des cartes à collectionner avec des créatures dont la plupart ressemblent à Michel Houellebecq au sortir du lit. Et certaines, qui ont été peu éditées, valent du brozouf, ce qui est rare est cher, mais pas toujours, l’électeur d’Audrey Pulvar, par exemple, vous pouvez l’avoir gratos. Un bar, un clin d’œil, une bière, et si c’est un homme, il se donne. Exemple, le 10 juin à Paris lors d’une vente aux enchères, une carte Dracaufeu s’est vendue 7800 euros, Dracaufeu est un dragon qui crache du feu, ils se sont pas foulés le jour du baptême, c’est comme si Frédéric Beigbeder il y a 15 ans en sortie de boîte s’était appelé Mecvomi.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés