Cool et féministe - 'The Circus, 1870-1950 by TASCHEN'
Cool et féministe - 'The Circus, 1870-1950 by TASCHEN' © CC BY-NC-ND 2.0 / Marie Guillaumet

Pour Wikipedia, le féminisme est un ensemble d'idées politiques, philosophiques et sociales cherchant à définir, promouvoir et établir les droits des femmes dans la société civile et dans la sphère privée. Mais du coup, est-ce que c'est toujours cool d'être féministe ? L'image du féminisme a, il faut bien le reconnaître, un sacré coup dans l'aile. Pourtant, les enjeux et les combats du féminisme, en France comme ailleurs, sont aujourd'hui d'une importance capitale. Le féminisme se porte bien en réalité et des initiatives d'un féminisme cool et dépoussiéré fleurissent dans le monde entier. Alors, on fait comment pour être cool et féministe ?

l'essayiste, historienne et journaliste franco-britannique Natacha Henry

Diplômée de la London School of Economics et de Paris IV Sorbonne, historienne, essayiste et journaliste, Natacha Henry travaille sur le sexisme dans la culture populaire. Elle a publié six livres dont deux essais, deux enquêtes et deux biographies. C'est elle qui a mis au point le fameux concept de "paternalisme lubrique". Elle est co-réalisatrice et productrice déléguée de la série de courts-métrages d'animation destinés aux femmes en sortie de violences conjugales.

Elle est fondatrice de Gender Company.

Danara Ismetova

Danara est Kazakh et habite actuellement à Bichkek (Kirghizstan). Elle a 21 ans, elle est étudiante et se dit féministe. Pour elle, l'Asie centrale a une vision différente de l'Europe sur le féminisme. Là-bas, être féministe, c'est faire des études avant tout et "manier son mari pour en faire ce qu'on veut". Elle dit : "si on me traite bien, je peux faire la vaisselle." Dans sa famille, Danara est considérée comme féministe, "car j'ose dire les choses".

Elle est rédactrice pour Francekoul.

Elle est en direct, sur Skype, depuis Bichkek.

Mamzelle Namous

Blogueuse, algéroise. A l’origine du blog « Jeune vie algéroise ». Elle définit son blog comme ça : « les chroniques ici présentes parlent d’Alger, des gens cool et moins cool qui y habitent, de ses flics, de ce qui mine, de ce qui grise, de ce qu’on voit de travers, de ce qu’on voit d’un mauvais œil. Des yeux au ciel. De ce qu’on prend de haut, de la hauteur qu’on prend. Des petites gens, des petites choses du quotidien. Tout est dérisoire, rien n’est sérieux. »

Elle est en direct, sur Skype, depuis Alger.

les Camgirls Isabelle Joly & Aglaé Dufresne

Chaque semaine, elles filment avec leur webcam leurs divagations sur Internet. À chaque épisode, le même principe. Elles, Aglaé et Isabelle, face à une webcam. Et elles parlent. De ce qu’elles voient en voguant sur Internet. Il est le plus souvent question de sujets dits « girly » (des mecs, de l’épilation, un peu de bébé, du célibat, etc.). Ce pourrait donc être tout à fait catastrophique, digne des pires articles de la presse féminine. Mais non. Aglaé (Dufresne) et Isabelle (Joly), 32 et 33 ans, sont drôles. Parce que leurs discussions dérapent.

Camweb est diffusé en partenariat avec le magazine Causette et Dailymotion produit par EX NIHILO et FRANCE TELEVISIONS.

Elles sont en direct sur Skype, depuis Paris.

et dans un autre espace-temps

Il y a quelque temps, à Rome, Caroline Gillet avait rencontré Sofia. Sofia a 23 ans. Elle gagne 900 euros par mois comme assistante parlementaire et n’ose pas s’en plaindre. Elle n’avait pas vraiment prévu de faire de la politique et puis, en 2011, il y a le scandale Rubygate, les femmes sont dans les rues et crient ‘ni bimbo, ni mama’. C’est à partir de là que Sofia se revendique « féministe »...

Sofia
Sofia © Radio France / Caroline Gillet

►►► ALLER + LOIN | (ré)écouter l'intégralité de l'entretien de Sofia sur la page de I like Europe

Et les hommes dans tout cela ? Caroline Gillet en avait rencontré un, à Berlin. Mickaël a quitté sa ville de province allemande pour venir à Berlin sortir, danser, faire le DJ ou participer à des "after" en matinée… Seulement, sept semaine auparavant, sa vie avait changé… il venait d'avoir un bébé. Devenu père à 27 ans, il avait établi avec sa compagne une nouvelle « Constitution » de la famille. Pendant qu’elle fait sa sieste, il promène leur enfant dans le parc. Mickaël aime les idées pirates, en politique et dans la vie. Et de même qu'il refuse de faire un métier classique, il renonce à avoir "classiquement" un enfant…

Michael et sa fille Calina à Berlin
Michael et sa fille Calina à Berlin © Radio France / Caroline Gillet

►►► ALLER + LOIN | (ré)écouter l'intégralité de l'entretien de Michael sur la page de I like Europe

le carnet intime sonore du Tea Time Club

Nataliya est à Kiev, elle nous raconte les souvenirs de sa famille, ses promenades avec son fils et la guerre qui ronge son pays. Elle était avec nous [la semaine dernière]( http://www.franceinter.fr/emission-tea-time-club-aimer-pour-la-premiere-fois-et-apres).

une question, trois invités, trois pays, trois cases

Tous les jours, l'illustratrice Claire Braud , met en images fantasmées quelques instants de l'émission.

Claire Braud - Être cool et féministe #3
Claire Braud - Être cool et féministe #3 © Claire Braud / Claire Braud

Claire Braud - Être cool et féministe #2
Claire Braud - Être cool et féministe #2 © Claire Braud / Claire Braud
Claire Braud - Être cool et féministe #1
Claire Braud - Être cool et féministe #1 © Claire Braud / Claire Braud

Les liens

Rejoignez le Tea Time Club sur facebook !

Rejoignez le Tea Time Club sur twitter !

(ré)écouter Tea Time Club Voir les autres diffusions de l'émission

Partager le dernier repas

S'aimer, d'amour ou d'amitié

Être fou, un peu, beaucoup

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.