Ce soir, dans la réunion internationale du club du thé, on se demande avec qui on partage sa vie

C'est quoi de vivre en couple, en Islande, en Algérie ? Comment ça se passe quand on vit avec ceux qu'on aime ? Et quand on ne choisit pas ? Et quand on est seul en Géorgie ou en Chine ? C'est comment de vivre avec sa famille ? Avec celle de l'autre ?

Ce soir, on vit ensemble.

Vivre ensemble
Vivre ensemble © Radio France / Mirion Malle

Vivre à deux :

Marie-Hélène Brousse

Psychanalyste, membre de l'Ecole de la Cause Freudienne, agrégée de philosophie. Elle a dirigé La Psychanalyse à l’épreuve de la guerre , paru en janvier 2015 aux Editions Berg International. Elle participera au Colloque “Faire couple”, les 14 et 15 novembre prochain. Selon elle, le couple, la relation exclusive d’une personne avec une autre (qu’elle soit amoureuse, amicale, professionnelle…) est devenu un modèle aujourd’hui. On considère que c’est l’idéal à attendre, c’est sécurisant…

Elsa Guérin et Martin Palisse

Vivre à 2
Vivre à 2 © Roca Balboa

Martin Palisse est auteur, jongleur et metteur en scène. Il codirige avec Elsa Guérin les projets artistiques du Cirque Bang Bang, une compagnie de cirque contemporain. Leur nouveau spectacle, Slow Futur sera présenté au festival “La Route du Sirque” de Nexon (Limousin).

Ils vivent et travaillent ensemble depuis 15 ans. Vivre à 2, vivre ensemble, c’est un propos qu’ils traitent ensemble dans leurs spectacles. Ils mettent en scène leur couple. Ils parlent de la solitude (dans le couple parfois aussi il y a de la solitude…) et de la relation à l’autre. Ils appellent cela le drame humain. Ce va-et-vient permanent entre le fait d’aller ensemble et d’aller parfois l’un contre l’autre.

Estelle - Islande

Estelle est Française et vit en Islande depuis presque 20 ans. C’est là qu’elle a rencontré son mari, Islandais. Ils ne parlaient pas la même langue, mais ont pourtant fini par emménager ensemble et fonder une famille dans un petit village Islandais.

Vivre à 2
Vivre à 2 © Mirion Malle

Boualem et Saleha - Algérie

Boualem a longtemps vécu en collocation avec une femme, alors qu’ils n’étaient pas mariés. Cela ne se fait pas en Algérie et ils étaient assez mal vus. Ensuite, il a rencontré Saleha, qui prévoyait de se marier pour ne pas retourner vivre chez ses parents. Ils se rencontrent, s'entendent bien et... tombent amoureux ! Aujourd’hui, ils vivent ensemble, à Alger et en collocation avec une autre personne.

Vivre à plusieurs
Vivre à plusieurs © Irene Colleto

Vivre seul ou à plusieurs

Vivre seul
Vivre seul © Roca Balboa

Vincent Cespedes

Aprèsavoir enseigné la philosophie au lycée, Vincent Cespedes est désormais essayiste et romancier, directeur de la collection «Philosopher» aux Éditions Larousse. Il est l'auteur de plusieurs essais sur des enjeux contemporains, notamment : Je t'aime. Une autre politique de l'amour (Flammarion, 2003), Mélangeons-nous. Enquête sur l'alchimie humaine (Maren Sell, 2006), Mai 1968 - La philosophie est dans la rue ! (Larousse, 2008), J'aime, donc je suis : à la découverte de votre philosophie amoureuse (Larousse, 2009) et Magique étude du bonheur (Larousse, 2010). Son dernier ouvrage : Oser la jeunesse est sorti en mai dernier aux éditions Flammarion.

Vivre à plusieurs
Vivre à plusieurs © Roca Balboa

Nina - Géorgie

Nina est professeur de français et a 32 ans. Elle vit seule dans un pays où c'est plutôt rare et mal vu. Son choix de vivre seul s'est fait naturellement. En Géorgie, une femme quitte sa propre famille pour épouser sa belle-famille. Selon son entourage, il faut qu'elle se marie pour ne pas que sa vie en solo devienne une habitude difficile à quitter.

Elle sera avec nous par Skype depuis Sourami, son village natal, chez ses parents.

Vincent cespedes : "les couples ont été inventés pour servir les hommes. le couple, c'est une arnaque pour les femmes"
Vincent cespedes : "les couples ont été inventés pour servir les hommes. le couple, c'est une arnaque pour les femmes" © Mirion Malle

Florence - Shangaï

Florence a 32 ans, et est célibataire. En Chine, les jeunes filles célibataires sont de plus en plus nombreuses, et moins mal perçus qu’auparavant. Selon elle pense, c'est de plus en plus difficile de trouver un mari en Chine. Sa mère la pousse à chercher un mari, mais Florence pense qu'il faut laisser les choses se faire naturellement. Une amie de la famille s’est rendue dans un marché de célibataires pour marier leur enfant..

Elle sera avec nous par Skype depuis Shangaï, où elle vit avec ses parents et sa grand-mère.

Vivre ensemble
Vivre ensemble © Mirion Malle

Cécile van de Velde

Cécile van de Velde est sociologue, maître de conférence à l'EHESS. Ses travaux portent notamment sur les évolutions du sort de la jeunesse, des parcours de vie et des inégalités générationnelles au sein des sociétés contemporaines. Cette perspective conduit à privilégier une démarche de comparaison internationale, notamment entre les sociétés d’Amérique du nord et d’Europe, et un dispositif comparatif mixant les méthodes, qu’elles soient statistiques, qualitatives ou ethnographiques.

Le pas de côté d'Hugo Combe

Les liens

Faire Couple, les 45e journées de l'Ecole de la cause freudienne

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.