Aujourd'hui, parlons du corps : comment le porte-t-on, comment le soigne-t-on, comment vit-on avec et comment sert-il d'outil ou d'étendard ?

Aujourd'hui, on parle du corps : comment on le porte, comment on le soigne, comment on vit avec ici, et à des milliers de kilomètres, comment sert-il d'outil ou d'étendard ? Installez-vous avec tous ces corps !

Le corps
Le corps © Mirion Malle

Abdellah Taïa

Né au Maroc, Abdellah Taïa est écrivain et cinéaste. Il a publié L’Armée du Salut , en 2006, (adapté au cinéma en 2014) et Le Jour du roi en 2010, aux éditions du Seuil. Le corps, notre rapport au corps, parcourt son œuvre littéraire et son film. Abdellah Taïa est l'un des premiers écrivains marocains à affirmer publiquement son homosexualité. Dans son Dictionnaire des écrivains marocains , Salim Jay écrit qu'il possède « un ton bien à lui, fait d'une imprégnation authentique par les humeurs et les rumeurs de son pays natal et d'une ouverture avide à la découverte d'univers différents de l'autre côté du détroit. »

Francesca - Italie

Francesca Martinez Tagliava est doctorante au Centre d’histoire et théorie des arts et à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Elle est partie d’Italie pour faire sa thèse à Paris. Elle se définit elle-même comme une activiste. Sa thèse de doctorat, pluridisciplinaire, entre philosophie, anthropologie, théorie et politique des images porte sur les transformations du corps induites par la société des images, en particulier en Italie entre 1973 et 2010.

Natalya - Ukraine

Natalya est ukrainienne. Elle est enseignante-chercheuse à l'université de linguistique de Kiev, elle milite dans l'organisation «Offensive Féministe». Elle nous parle des activistes russes qui utilisent leurs corps et de la place du corps en Russie.

Chantal Loïal

Chantal Loïal est danseuse et chorégraphe. Sa pièce autour du personnage de la Venus hottentote, intitulée "On t'appelle Venus" est à Avignon, jusqu'au 26 juillet, à la chapelle du Verbe Incarné.

Dans ce solo, Chantal Loïal, s’inspire de l’histoire de la Vénus hottentote pour interroger le regard de nos sociétés sur la différence. Cette femme sud-africaine à la morphologie hors norme, fut montrée en Europe comme un animal exotique au début du XIXe siècle. Mais pas question de rejouer le drame. Il s’agit de mettre les pas de tous dans ceux de la Vénus hottentote, lui offrir une victoire sur l’histoire et mettre en échec un certain regard sur l’Autre, qui subsiste encore aujourd’hui.

Le pas de côté d'Hugo Combe

Les liens

Le tumblr du Tea Time Club

Rejoignez le Tea Time Club sur facebook !

Rejoignez le Tea Time Club sur twitter !

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.