Remise en cause du droit à l’avortement dans certains pays, poursuite des discriminations salariales, mais aussi une femme sur trois est aujourd’hui victime de violence physique ou sexuelle. Dans l’Europe de 2014, les droits des femmes seraient-ils en régression, ou bien progressent-ils malgré tout ?

Participez au téléphone sonne
Participez au téléphone sonne © Radio France
Des manifestants anti IVG à Paris
Des manifestants anti IVG à Paris © Reuters
Les invités
  • Izaskun Bilbao BarandicaGroupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe, vice-présidente de la commission transport
  • Sylvie GuillaumeEurodéputée française du groupe de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates
  • Mariya Gabrieleurodéputée bulgare, membre du Parti Populaire Européen (Démocrates-Chrétiens)
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.