Ce matin Tom a beaucoup de questions pour Jamel Debbouze et au moins autant de réponses !

Jamel Debbouze ! Quel plaisir, quel honneur de vous recevoir dans la bande originale ! On va faire une petite interview tous les 2 !

[Jamel Debbouze] "Faut que je fasse attention à ce que je dis"

Non non n’ayez aucun stress ! Je vais faire les questions et les réponses ! 

[Jamel Debbouze] "J’aime pas les traquenards comme ça"

Ah non c’est pas du tout un traquenard ! 

[Jamel Debbouze] "Are you ready ?"

Ah non commencez pas à vouloir faire le show ! 

[Jamel Debbouze] "Faites du bruit pour Tom Villa !"

C’est gentil merci beaucoup ! Donc vous revenez avec un quatrième et nouveau spectacle que vous avez déjà joué un peu partout 

[Jamel Debbouze] "Avec le spectacle j’ai fait un peu le tour de la France, et c’est vrai qu’à Béziers j’ai constaté un truc incroyable !"

Ah non s’il vous plait me lancez pas sur Béziers déjà que j’ai eu des problèmes avec le maire…

[Jamel Debbouze] "Y a un championnat de France de racistes qui est organisé tous les an là bas !"

Oui je sais bien ! Robert Ménard était venu chez Ardisson, je lui avais fait ma chronique, ça lui a pas plus et il est parti ! 

[Jamel Debbouze] "Un véritable humaniste il va nous manquer c’est sûr"

Non il est parti du plateau, pas parti de la vie… enfin bref… Je peux juste raconter 2 secondes ? Parce que le meilleur c’est pas ce que vous avez vu, c’est ce qui s’est passé hors antenne. Si vous voulez je peux vous raconter… ?

[Jamel Debbouze] "Ça ferait bien plaisir !"

D’habitude à chaque fin d’émission y a des taxis qui attendent les invités pour les raccompagner chez eux ! Mais il est parti au bout de 5 min, donc y avait pas de taxi qui attendait Robert Ménard… Donc il est parti à pieds. Et surtout ce que les auditeurs ne savent pas, c’est que l’émission d’Ardisson, on l’enregistre à la Plaine Saint Denis… Dans le 93… On est à 5 minutes de chez Jawad ! Je pense que l’équivalent à ce moment, là c’est un sachet de riz à Koh Lanta ! 

[Jamel Debbouze] "J’peux vous faire un bisou"

Oui si vous voulez ! Allez on reprend l’interview… Je sais que vous êtes un grand féru d’actualité !

[Jamel Debbouze] "On peut rien te cacher !"

Si vous voulez faire un petit coucou à quelqu’un ? 

[Jamel Debbouze] "Jacques Chirac si tu nous regarde !"

Donc à priori non ! Pas l’actu ! 

[Jamel Debbouze] "Vous la gardez au montage celle là ?"

Bah on est en direct en fait ! 

[Jamel Debbouze] "J’ai envie de ne pas croire ce qu’on nous raconte"

Vous êtes pas un peu complotiste Jamel ? 

[Jamel Debbouze] "J’allais me lancer dans un complot là justement !"

Ah bah allez y on vous écoute !

[Jamel Debbouze] "Ta gueule, ta gueule !"

Ah bah ça va être pratique alors ! 

[Jamel Debbouze] "Moi j’ai des vraies questions intelligentes"

Ah bah super alors allez y monsieur Jamel Debbouze !!!

[Jamel Debbouze] "Comment on fait pipi ?"

Comment on fait pipi ? Bah si on est un garçon, ce qui est votre cas je crois ?

[Jamel Debbouze] "On peut rien te cacher !"

Et bah on sort son zizi, et puis à ce moment là y a comme effet de… Non vous vous foutez de moi c’est ça ? 

[Jamel Debbouze] "Moi ce qui m’a étonné c’est que tu répondes à ça !"

Vous êtes fort je vous ai pas vu venir ! Le mot de la fin ?

[Jamel Debbouze] "HAKUNA MATATA !"

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.