Mais des séries très diverses le lundi… On alterne… Un coup de Camping Paradis… Un coup de Jacqueline Sauvage… C’est 2 salles, 2 ambiances…

On a volé les Merguez pour le Couscous Géant d’un coté, et de l’autre j’ai buté mon mari qui me tapait…

Mais depuis quelques années TF1 a su renouveler ses lundis.

Et là ce soir c’est « Le jour où j’ai brûlé mon cœur » c’est l’histoire vraie, d’un jeune homme harcelé à l’école qui décide d’en finir en s’immolant par le feu…

Bonne émission à tous !

Nagui : "Non mais attends tu peux pas finir comme ça maintenant, ça fait 30 secondes que t’as commencé !"

Bah vous avez vu le sujet… Non mais moi je suis un tout terrain de la chronique, j’ai fait des papiers sur tout ! 

Le foot, la drogue, les putes… Parfois dans le même papier. Alzheimer, les Handicapés, la SNCF… Parfois dans la même chronique aussi !

Bref y a pas un sujet que j’ai pas fait… Mais là, le harcèlement scolaire... Tiré d’une histoire vraie, d’un gamin qui s’est en plus immolé par le feu… Allez vas y Jannot, fais nous marrer…

Je dis pas que c’est pas bien d’en parler, au contraire c’est super ! Mais d’en rire… ?!

Vous préférez pas que je vous fasse un sketch sur le 13 Novembre plutôt ? Le harcèlement scolaire. C’est un sujet qui parle à tout le monde. J’ai cette petite impression que le harcèlement scolaire est devenu de plus en plus violent. 

C’est vrai depuis quelques années les collèges c’est devenu une fabrique à épisodes de « Faites entrer l’accusé ».

Quand j’étais au collège, si je voulais harceler un mec de ma classe par téléphone… Fallait que j’attende que ma mère ait fini sa conversation avec ma Grand Mère. Que je tape le numéro sur le téléphone fixe. Que je demande au père de mon pote s’il était d’accord pour que je lui parle et seulement après tout ça je pouvais le traiter de fils de pute. 

Fallait être sacrément motivé pour être un connard. Aujourd’hui un SMS, une Story sur Snapchat et c’est parti pour la foire aux ragots. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.