Tom veut bien imaginer la poésie de la nuit qui passe mais il imagine aussi et surtout les petites galères qui y sont associées...

Vous me demandez si Pierre Richard ça va être un succès ?

Pardon, mais quand ta filmographie, c’est la moitié d’Allociné, et la bonne moitié, pardon… Mais oui ça sent bon ! 

Cette fois ci c'est pour du théâtre… « Petit éloge de la nuit ». Je rappelle le pitch pour les retardataires : Pierre Richard nous embarque dans son rapport à la nuit à travers de grands auteurs…

C'est mélancolique, romantique, onirique... On y croise la beauté d'une insomnie, le doux murmure des rêves.

Ok très bien mais visiblement on ne passe pas les mêmes nuits vous et moi.

Déjà moi, on va pas appeler ça « petit éloge de la nuit » mais « Merde j’ai envie de pisser »…

Non mais pardon d’être trivial… Mais pourquoi on a toujours envie de faire pipi à 6h du matin… 

J’ai envie de dire à ma vessie, « vient s’il te plait on attend 1h30/2h… »

Et moi je suis bête, j’essaye de me rendormir, comme si l’envie allait passer ! 

Ha je suis désolé mais sur le papier c'est sympa la nuit, mais sur le papier seulement. 

Moi j’ai l’impression que les galères n'arrivent que la nuit…

Vendredi dernier, je rentre de soirée, il était minuit, 0h15, allez max 3h30 du matin…

Fuite d’eau, et me voilà à éponger comme un con !  A me dire « mais merde, elle est où l’arrivée d’eau ? » 

Un exemple qui va parler aux gens qui ont des enfants.

Votre gamin il pète la forme toute la journée. Il mange bien, il joue il rigole. 

Et ben devinez à quelle heure il commence à faire de la fièvre ? A 23h !

Ce petit con il s'est dit "Tiens tous les médecins sont ouverts, la pharmacie est juste en bas de l'immeuble mais je vais attendre qu'il fasse nuit pour tomber malade"

Ha la nuit c'est romantique sauf que là le prince charmant il s'appelle Docteur Robin, il se pointe à 2h du mat', ça fait 3 heures que tu l'attends, il file un spasfon au gamin et après tu te tapes la pharmacie de garde la plus proche… ou la moins moins loin, ça dépend du point de vue…

T’arrives à la pharmacie, y a 15 personnes devant toi, tout le monde attend dehors, le pharmacien il te sert par un hublot, on se croirait au drive de chez McDo… 

A ce moment là le pharmacien, il se dit « merde, c’est comme ça qu’on voit les gens au péage de Saint Arnoux ? » 

En plus il pleut, t’as toujours un mec qui sait jamais ce qu’il est venu chercher… 

Quand c’est enfin à ton tour, il est 8h, la pharmacie de garde redevient une pharmacie normale…

Et puis la nuit le pire c’est les insomnies…

Toute la journée t'es claqué tu rêves de dormir et le soir tu te couches et plus rien.

Les poètes parlent de la magie de l'insomnie qui permet de créer.

Moi je vois surtout que tu tournes en rond dans ton lit, tu comptes des moutons, des chevaux, des vaches y a toute la ferme qui y passe.

Ca finit en rediffusion d'Enquête d'action à 3h du mat’.

T’as vu des flics toute la nuit… T’as dormi 3h, tu pars de chez toi, tu croises des gens à la pharmacie de garde ! 

Et puis les rencontres qu'on fait quand on se promène la nuit...

Vous allez où pour rencontrer des gens remplis de mystères qui se faufilent telles des ombres au milieu de leurs semblables ?

Moi la nuit je croise surtout des pervers et des mecs bourrés qui sortent de boite.

La seule pensée philosophique que j'entends c'est "Hé t'as pas une clope ? ».

Alors peut être que la nuit tous les chats sont gris, mais je peux vous le dire avec certitude, la nuit dernière, ils étaient 72, je sais je les ai compter toute la nuit !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.