Nagui recevait dans "La Bande originale" Tom Novembre et Christophe Malavoy… mais pourquoi, au juste ?

Tom Novembre et Christophe Malavoy sont là pour nous parler de leur pièce “Fausse note” qui raconte l’histoire d’un chef d’orchestre qui est importuné par un fan qui lui rappelle un passé qu’il voudrait oublier.

Par contre, on ne peut pas en dire plus !

Vous avez déclaré “Il ne faut pas spolier la pièce. Ça lui ferait perdre son charme”. Vous avez l’air sûr de votre coup.

L’intrigue a intérêt à être en béton. Si on lâche 40 euros juste pour apprendre qu’une fois vous avez grillé un feu rouge et que vous n’avez jamais payé l’amende ça fait un peu léger.

Après quand on veut pas dire de quoi ça parle généralement c’est que le sujet est sensible ou polémique. Par exemple, Daniel Morin refuse toujours de nous raconter ses vacances de cet été au Maroc… Avec l’équipe on cherche pas nécessairement à creuser ! C’est sa vie privé, ça le regarde, en tout cas c’est qu’on a dit au juge !

Donc on ne peut pas révéler le secret de votre histoire, en revanche comme on est très pointu à la Bande Originale on accueillera tout à l’heure pour parler du thème de votre pièce un spécialiste, Johan Chapoutot, spécialiste du Nazisme !

Non, en revanche, est ce qu’on peut parler 2 secondes des mecs qui viennent te ressortir des gros dossier dans des moments gênants ! Est ce qu’on peut parler 2 secondes des témoins dans les mariages ? Ça c’est des vrais parasites !

Le mec sous prétexte que tu es son ami depuis 15 ans, que vous avez grandit ensemble, passé trois vacances et cinq cuites ! Le mec il se dit qu’à ton mariage, le plus beau jour de ta vie, enfin surtout le dernier !Devant tous tes amis, ta famille voir pire… des collègues.

Le mec va te sortir les photos où tu fais du pole dance contre un réverbère en train de rendre trois vodka pomme !

C’est pour ça que moi j’ai envie de me marier très vite ! Comme ça je vois tout de suite ce que mes potes vont me faire, comme ça j’ajuste le tire juste après pour bien leur niquer leur mariage !

« Ah ouais, tu as imprimé des photos de moi en slip, que t’as collé devant la sortie de l’église ! Mais ne bouge pas, moi je vais louer un avion avec une banderole au cul, comme sur la plage, pour dire que Benjamin pratique des massages bucaux péniens au 06 xx xx xx xx »

Votre pièce traite d’un sujet qui me tient à cœur. Le fait de tomber sur des gens qui ressortent des vieux dossiers.

Je suis fasciné par cette passion qu’ont certaines personnes pour aller fouiller le passé.

Cette semaine j’ai vu qu’un retraité avait fait son arbre généalogique et avait retrouvé 55 000 de ses ancêtres. T’imagines la taille du truc.

Je crois que ce monsieur à pris beaucoup trop à coeur la formule, « pour savoir qui on est il faut savoir d’où on vient ! »

- Tu viens d’où toi ?

- Ça dépend, dis moi quelle époque ? Parce que sous l’Egypte ancienne je suis à trois branches de Ramsès 2, et quatre branches de Nagui ! »

55000 ancêtres !

Alors bien sûr tout le monde ne peut pas arriver à ce résultat. Boutin si elle fait son arbre généalogique ça lui prend post-it. C’est pas un arbre, c’est un tronc, y a pas de branches ! C’est un bambou généalogique !

Bref vous vous êtes chef d’orchestre, c’est pas très agréable qu’on sorte des dossiers, mais n’oublions pas que que le pire métier qu’on à qui l’on homme politique c’est de leur rappeler les promesses qu’ils n’ont pas tenu.

En temps normal ces relous qui rappellent les vieux dossiers, s’appellent des "journalistes".

Bon de ce côté là Macron il est peinard, les journalistes il les embauche.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.