Tom Villa parle, à l'occasion de la venue de Nicolas Duvauchelle, de la relation des chiens avec leurs maîtres.

Nagui, on reçoit Nicolas Duvauchelle qui vient seul… Le chien est sur RTL avec Stéphane Bern !

On répète le pitch pour ceux qui viennent d’arriver, « Le collier rouge » c’est l'histoire d'un prisonnier dont le chien attend en aboyant devant sa prison. 

Ouais je synthétise et j'oublie le rôle de François Cluzet et de Sophie Verbeek, mais moi on me demande si j'ai compris pourquoi l'invité était là, je ne suis pas censé me taper en plus du boulot pour les absents ! Les autres, s'ils veulent que je parle d'eux, ils n'ont qu'à venir.

Donc Nicolas Duvauchelle et son chien…Enfin c’est un peu plus complexe que ça, dit comme ça, ça fait Michel Drucker ! 

Mais je sens qu’il y a un filon… Il y a quelques semaines on recevait Joan Sfar pour le chat du rabbin, Clovis Cornillac pour Belle et Sébastien 3, aujourd'hui Duvauchelle pour une histoire avec un chien.

Je pense que dans 6 mois, je peux postuler à 30 millions d'amis !

En même temps, il faut rendre hommage à votre chien qui dans le film vous est d'une fidélité sans limite… C'est ça qui est bien avec les chiens. La fidélité. Une notion trop souvent oubliée dans les rapports humains. Vous voyez la preuve, Daniel Morin n’est pas là !

T'es jamais déçu avec un chien. Ça n’arrive jamais que ton chien rentre, bourré à 3 heures du mat’, alors qu'il t’avait dit qu’il avait une grosse réunion de boulot ! 

Ça évite les excuses bidons genre "Oui mais on devait finir un dossier urgent sur une nouvelle marque de croquettes. Et puis on est juste allé boire un coup avec les caniches du service compta. On a fait un crochet dans un bar… on était à 2 doigts de se battre avec 3 Berger Allemand ! En plus y a le Rottweiler « du coussinet humide » dans le 3ème arrondissement qu’a pas voulu nous laissez rentrer… »

La fidélité incarnée. Le chien il t'aime quoi que tu fasses. 

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.