Face au sujet du film présenté aujourd'hui, Tom avoue qu'il est compliqué de faire une chronique d'humour, mais il rappelle que faire des généralités n'est pas une solution...

Déjà je voudrais souligner qu’autant je trouve vos films formidables, François Ozon, autant faire des chroniques humoristiques sur vos films, surtout le dernier, c’est quand même compliqué ! 

Je refais le pitch pour les gens qui nous rejoignent : un prêtre qui a abusé d’enfants, continue d’exercer. D’anciennes victimes s’en rendent compte et décident de le dénoncer. 

Mais l’église ne réagit quasiment pas.

En même temps faut pas leur en vouloir à l’Eglise ils savent pas…

Enfin ils savent qu’il y a des enfants qui se font tripoter, mais ils ne savent pas que c’est interdit…

Ha bah à priori non ils savent pas ! Peut-être qu’il y a une traduction en latin qui a sauté, je sais pas… Mais sinon pourquoi ça continue ?

En parlant de latin d’ailleurs est ce qu’on pourrait revoir ces termes, parce que j’ai fait un peu de latin / grec au collège…

Et pédophile… C’est pédo « païs » en latin : c’est l’enfant et « -phile » c’est amitié. Donc pédophile : l’ami des enfants, c’est plus Dorothée ! 

En Sens grec c’est plus : « pédérastie » ! 

Car « -pédé », « pais » en latin : l’enfant toujours. Mais « -rastie », vient de « -eros » en grec et c’est « amour sexuel »… Et ça convient mieux, mais si je ne suis pas sûr qu’il y ai beaucoup d’amour là-dedans…

Mais est ce qu’il y a un sujet qui prêtre moins à rire que la pédophilie ?

Je ne crois pas ! 

Et puis on va pas mettre tout le monde dans le même sac !

Même si c’est tentant…

Mais bon s’il y a des catholiques TRÈS catholiques qui nous écoutent et qui sont offensés par le fait que je dise : tous les prêtres sont pédophiles ! 

Vous pouvez imaginer à peu près ce que vivent les musulmans qui se font traiter de tous des terroristes ! 

Oui il y a des pédophiles dans l’église…

Mais déjà est ce qu’on n’arrêterait pas avec les statues de petit ange à poil, le zizi à l’air ?

Et doit on être surpris de ce qui arrive ?

 On laisse un monsieur… vêtu d’une robe, qui n’a pas le droit d’avoir de relation charnelle… avec des enfants et il leur raconte des histoires d’un homme qui a marché sur l’eau… Non y a rien qui choque personne ?

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.