Olivier Marchal incarne dans la pièce "Nénesse", un personnage raciste et homophobe aux prises avec des sans-papiers qui squattent son logement. Un personnage pas forcément éloigné de la réalité française ?

Je suis content que ça soit vous Olivier Marchal. Raciste, antisémite et homophobe... parce que la même pièce avec, au hasard, Dieudonné, ça n'aurait pas eu le même goût ! 

Alors oui.... et non. Olivier Marchal qui joue le rôle d’un mec raciste, homophobe, misogyne, antisémite. On a un partenariat avec radio courtoisie pour ce genre de profils ?

Musique baroque

Oyez oyez ! Soyez les bienvenus sur France Courtoisie. Aujourd’hui notre invité : Olivier Marchal !

Bienvenue sur la radio qui dit tout haut ce que les vrais français pensent tout haut. En tout cas au moins 10 millions et demi selon la dernière présidentielle. Un parcours que nous aimons ici sur cette antenne puisque après de nombreuses années à avoir servi notre beau pays dans les forces policière, bien trop souvent malmenées sur les antennes de la Télévision Numérique Terrestre…

Olivier, vous êtes passé de l’autre coté de la barrière, où maintenant vous êtes un saltimbanque. Après avoir attrapé les voyous, vous les dénoncez sur les planches et le grand écran. On vous reçoit aujourd’hui pour votre rôle criant de vérité et de justesse quoi qu’en pense l’élite bien pensante journalo, bobo, gaucho.

A travers ce personnage attachant, vous montrez ce que la France peut produire de plus beau. De plus noble. De plus grandiose. De plus… je n’ai pas assez d’adjectif. Voilà les mots me manquent pour vous dire tout le bien que je pense de vous. Les gratte-papiers et les ronds de cuir résument votre personnage de raciste, anti-sémite ou encore homophobe. Je dirai sobrement, que Nénesse est simplement… un Français,… comme beaucoup nous écoute actuellement sur France Courtoisie ! 

Il en faut des gens comme vous dans le contexte actuel. Avec la pression politico-mediatico-maçonnique, on ne peut plus rien dire. Regardez, vous êtes obligés depuis 10 minutes de nous faire croire que c’est un rôle et que ce n’est pas vous ce personnage. Mais quand même, on ne peut plus rien dire aujourd’hui. On ne peut rien dire, mais je vais le dire quand même. 

Vous incarnez donc un bon patriote qui vit très mal la présence de sans papiers dans son logement. Des sans papiers dans votre logement… Et après, on ose nous dire qu’il y a assez de policiers et que la justice fait son travail ?! Ha la justice ! Pour emmerder Marine avec ses assistants parlementaires, y’a du monde mais pour aider ce pauvre Olivier Marchal, là les juges, ils sont absents. Elle est belle la magistrature anarcho-communiste. 

Oui j’aime bien associer deux termes forts. Ça fait tout de suite son petit effet. Comme bobo-gauchiasse. Journalope. UMPS. Ou encore jambon-fromage. Ah non, pardon, ça c’est ma liste de course. Oui, j’achète du jambon n’en déplaise aux islamo-gauchistes de Médiapart. 

Ah c’est sur que eux, ils en accueilleraient pleins des sans papiers dans leur appartement de 300m2 carré de Saint-Germain-des-Prés ! Ils ont de la place. Alors que vous, zéro délit de solidarité. Vous les faîtes raquer. La morale est sauve. N’en déplaise à cet animateur météquo-mélomane de Nagui. 

En tout cas Olivier Marchal bravo d’avoir remis la France, la vraie, à l’honneur.  Je rend l’antenne aux bobo gauchiasso caviaro journalo, pseudo humoristico de la bando originalo…

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.