Tom Villa est content de rencontrer Thierry Lhermitte. Il aurait préféré que ce soit pour une autre actualité mais c'est important de parler de la maladie d'Alzheimer.

Pour ma paroisse, j’aurai préféré que l’on reçoive Thierry Lhermitte pour une autre promo ! Et en même temps c’est tout à votre honneur de mettre votre notoriété, au service de cette cause que je connais bien, puisque ma grand-mère, qui nous a quitté y a 1 an et demi, a été touchée par cette maladie pendant plus de 12 ans…

Mon grand-père, son mari, qui a tout fait pour elle pendant ces 12 années… Dieu merci, même si je ne suis pas persuadé qu’il puisse faire grand-chose, n’avait pas Alzheimer tant qu’elle était parmi nous. En revanche, la vie est pleine de surprises et de rebondissements ! A peine partie, c’est mon grand-père s’est mis à dérailler… Et officiellement diagnostiqué Alzheimer il y a 1 mois !

Donc là c’est le moment où je dois faire des blagues !

En tout cas, on peut féliciter la maladie qui a eu la délicatesse d’attendre le départ de ma grand-mère pour attaquer son mari. Pendant 12 ans, il a tenu la baraque, sans broncher et d’un coup tout a lâché… Un peu comme une bagnole qui tombe en panne au moment où tu arrives sur le lieu de vacances ! Non mais c’est fou ! Quasiment du jour au lendemain !

Alors je vais parler de mon expérience personnelle... Parfois Alzheimer apparaît progressivement. On commence à avoir quelques indices. Un proche oublie une date. Un grand-père oublie un visage. Un ministre de l'économie oublie de déclarer un compte en Suisse.

Mais le vrai point de départ commence le jour où il y a des hésitations. La personne cherche ses mots et une petite une inversion de prénom… Au début, la personne elle ne sait pas qu’elle mouline, mais elle veut garder bonne figure « Hey oh ça va, on peut plus faire de blague, bien sûr que je sais que tu t’appelles Olivier,… puisque tu t’appelles François ! Alors voilà on peut plus déconner ».

Mais à l’intérieur ça cogite ! « Pourquoi je l’ai appelé Olivier bordel…? » Alors je rassure Nagui, parfois vous mélangez les prénoms, je ne suis pas médecin ! Mais vous enregistrez 218 « N’oubliez pas les paroles » par semaine, donc les candidats on les appelle tous Michel ça tombe juste une fois sur 4 et ça fera bien l’affaire !

Et puis y a l’étape 2 ! Généralement lié à une petite perte de poids. Rien d’impressionnant. Non quelques kilos perdus. Souvent ceux qui sont en superflu avec l’âge… Avant l’été c’est le bon moment… Comment a t-elle fait pour obtenir un résultat aussi rapide me direz-vous ? Weight Watchers ? Dukan ? Non elle oublie de manger !

Donc là généralement c’est le moment où on va voir son médecin généraliste… Le mec, ça fait 35 piges que tu le connais, il sifflote quand il prend ta tension, vous parlez plus de la météo que de ta santé… Le mec, il est tellement en roue libre avec toi, qu’il s’emmerde plus à te faire des ordonnances. Il fait des photocopies. Là tu débarques avec une perte de poids et il est perdu. Et le mec a le culot de te dire « Ah bah alors on s’est remis au sport hi hi hi ».

« Bah oui, elle 72 ans, une hanche en plastique, et oui elle fait 50 bornes à vélo sur la roue arrière tous les jours pour déconner connard ! »... Donc là c’est le début de la chute… Donc le médecin t’envoie vers un spécialiste. Parce que grippe, gastro, angine c’est dans son champs d’action, au-delà du Spasfon, il galère !

Il t’envoi vers un neurologue qui lui très rapidement, met un coup de tampon sur la carte de fidélité ! Tu fais partie du club, tu as Alzheimer ! Petite précision avec cette maladie, tout ce que tu paumes, c'est fini, tu peux faire une croix dessus ! T’as beau prendre des médicaments, que t’oublies une fois sur deux sinon ça serait trop simple, ça change rien. Tout ce que tu as oublié ne se récupère pas !

Et tous ceux qui ont déjà laissé tomber leur portable dans les toilettes savent de quoi je parle. T’avais qu’à faire une sauvegarde avant. Sauf qu’avec Alzheimer c’est différent !

Fous le feu à ta baraque, si t'arrives à éteindre les flammes à temps t'as du cul, mais les photos brûlées, c'est fini tu les retrouveras pas ! Mais néanmoins, tu sais pas pourquoi, y a des trucs que tu pensais planqué dans les tiroirs depuis 50 piges qui ressortent : "Moi en 1943, pendant la guerre...” mais qu'est-ce que ça fout là, ça devait être oublié ça pourtant...

Petite particularité d’Alzheimer, les fixettes ! Ma grand-mère c’était la vaisselle, on n’avait pas fini de manger l’entrée qu’elle nettoyait déjà les verres à vin ! Ça m’arrive aussi mais plutôt quand les gens m’emmerdent et que je veux les foutre dehors rapidos. Et puis y a un moment où on fait le pas sur la bande d’arrêt d’urgence… La personne ne te reconnait plus et en plus a des sautes d’humeur…

Elle t’appelle Monsieur ! Tu lui dis que t’es son petit-fils… Et en plus elle t’engueule ! Tu lui demande ce qu’elle vient de manger elle ne sait plus ! Bon quand tu arrives à ce niveau, c’est plus un feu de cheminée, c’est la tour infernale… Bref ça va peut-être être un peu bateau, mais merci Thierry Lhermitte d’en parler… Parce que grâce à vous on n’oublie pas ! Bisous Papy, bisous Mamy !

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.