Faites entrer l'accusé, Nagui et son kiné Daniel...

Un prêtre viole un enfant. Le père de l’enfant veut se venger, retrouve le prêtre. Pendant 3 jours ils se font face. Voilà. Voilà... Sympa pour finir la semaine. C’est décontracté comme thème !

Là le père du gamin retrouve le prêtre. Et là, se pose LA question ! Ça t’arrive, tu fais quoi dans cette situation ? Je sais pas si se venger soi même c’est une bonne idée. Ou alors il faut sous traiter ! Mais moi je pense que quand tu sous traites… c’est comme quand tu achètes un lit, ça sert à rien de faire le radin, si tu veux être tranquille, vaut mieux mettre le prix ! 

C’est peut-être une théorie à la con… Mais là, l’histoire que je vais vous raconter. A priori le mec n’a pas mis assez cher ! Histoire totalement vraie, qui a été révélé dans Le Parisien avant hier... Y’a un monsieur à Paris qui s’estimait mal soigné par son kinésithérapeute. Et donc, il a embauché des Géorgiens pour tuer le kiné dans un faux accident de la route. Donc déjà, si j’en parle, je peux assurément le dire, que le plan a échoué ! D’où ce que je disais, ne jamais être radin quand on veut faire buter quelqu’un ! Le kiné en question va bien, enfin il lui faut surement 2/3 séances de Kiné… Donc le gars, au lieu d’aller mettre 1 étoile sur Doctolib, il appelle des copains géorgiens pour faire part de son mécontentement. 

Alors c’est marrant parce que quand tu te venges en déléguant, les gens font souvent appel à des Géorgiens, des Serbes ou des Albanais… On n'a jamais vu une histoire où un gars commandite un meurtre en faisant appel à des tueurs à gage Suisses ou Luxembourgeois… Je vous refait l’histoire parce qu’elle est tristement savoureuse !

Un homme que nous appèleront… Nagui… - C’est des pseudos ! Ça sert à rien de gueuler, c’est des pseudos ! - Nagui a un problème au dos, et Nagui va voir un kiné que nous appelleront Daniel - C’est des pseudos ! Ça sert à rien de gueuler, c’est des pseudos ! - Daniel, le kiné, manipule le mal au cou et au cervicale de Nagui, le patient. Nagui obtient une allocation adulte handicapé pour un problème au dos. Et Daniel le praticien a écopé d’un blâme de son ordre. Après plusieurs recours, Nagui a obtenu une indemnisation à hauteur de 30 000 euros mais a réclamé, en vain, la radiation de Daniel, le Kiné. Et du coup, il s’est dit, « si je n’arrive pas à le radier en tant que kiné, je vais le radier de la planète directement ! » 

Notre ami Nagui décide d’appeler une amie géorgienne, rencontrée sur l’application de rencontres Tinder… Alors là, ne faisons pas non plus d’amalgame, mais une « AMIE » + Georgienne, + Tinder… On le rappelle quand y'a de l’argent c’est pas une amie, mais on s’écarte ! Cette amie qui fait venir deux copains à elle de Georgie, pour la discrétion et surtout pour faire des économies. Nos deux tueurs à gage Georgiens arrivent à l’Aéroport de Beauvais ! 

Donc j’imagine les Georgiens qui descendent de l’avion… « Bah merde ? On n’est pas parti ou quoi ? On est toujours chez nous comment ça se passe ? » Et là arrive le moment de buter le kiné… Nos deux Georgiens foncent en voiture sur Daniel le kiné… Qui vient de garer son scooter. Mais jour de chance pour Daniel le kiné, il avait encore son casque de scooter, ce qui l’a protégé quand ils l’ont renversé.

Là, Nagui furieux exige qu’ils terminent le travail ou remboursant l’argent perçu. Et là on découvre la somme donné par Nagui pour buté le kiné : 2 000 euros ! Soit je suppose 1000€ chacun…

Putain ça fait pas cher quand même !  Parce qu’on a tous joué à ce jeu de « Pour combien tu ? »

- Pour combien tu galoches ton pote ?
- Pour combien tu bois de l’eau du pédiluve de la piscine ?

Mais théoriquement « Pour combien tu butes quelqu’un ? » Il est tout en haut de la pyramide ! Mais si le haut de la pyramide est à 2000€, eux ils boivent l’eau de la piscine pour 50 centimes ! 

Mais les tueurs Georgiens, c’est pas cher, mais ça à une certaine éthique ! « Nagui, demande de « FINIR le Travail » et propose aux exécutants d’asséner des coups de masse sur les genoux et les poignets du kiné, ce qu’ils refusent ». Et il demande encore : un « home-jacking » pour enlever la victime avec extorsion d’argent. Mais heureusement pour le kiné… La police écoute toute la petite bande qui s’est fait pincé ! 

Moralité de cette histoire, mettez toujours votre casque de scooter, mais si vous n’avez pas de scooter, et quand vous achetez un lit, n’hésitez pas à mettre le prix ! 

Bonne journée ! 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.