Tom Villa prédit que la Tosca va rester un succès

Si ça va être un succès ? La Tosca ? L’opéra a été créé en 1900 et continue à être joué en 2019, donc ça donne un indice… Y'a des trucs qui ont été abandonnés plus tôt que ça !   

- Le vélo avec une grosse roue devant, une petite roue derrière on l’a abandonné

- Secret Story, on l’a abandonné !

- Julie Piétri, on l’a abandonné ! (au péage de Macon d’ailleurs)

Mais Tosca jamais ! 120 ans de longévité et ce n’est pas fini ! Dans 100 ans, je suis pas sûr que les comédies musicales d’aujourd’hui continuent à être jouées. Mozart l’Opéra Rock… Déjà dans 5 ans, j’ai un doute… Alors que Tosca, pas une ride ! 

Mais d’ailleurs, comment différencier un Opéra d’une comédie musicale ? Bah en France, dans l’Opéra, ça chante fort et dans l’autre ça chante faux ! (Non ça chante pas faux, vu que c’est en playback !)   

Et puis la danse… Y'a quand même moins de danse dans un Opéra… En tout cas, pour les personnages principaux ! Vous avez déjà vu Pavarotti, claquer une roue à la fin de Carmen ? Et Montserrat Caballé a rarement fait en grand écart sur le final de Don Carlo ! 

Mais d’ailleurs si on se penche deux secondes sur Tosca… Sous prétexte que ça tient la note 25 secondes et qu’on comprend rien aux paroles… C’est pas la fiesta non plus ! L’histoire c’est quand même : un peintre qui aide un prisonnier politique en cavale. Le chef de la police découvre que le peintre aide le fugitif. Le policier utilise la maîtresse du peintre, la fameuse Tosca, pour arrêter le prisonnier politique. Le deal c’est “elle couche avec lui et il laisse tout le monde tranquille.” A cette époque là, y'avait pas de hashtag ! Y'avait pas l’IGPN, la Police des Polices ! A l’époque la main courante, c’était au sens propre !  

En revanche, la Tosca, elle aurait pu lancer le mouvement #MeToo. Elle avait du courage… Car la Tosca tue le policier. Allez carrément, y'a pas de demi mesure, c’est l’avantage de l’époque, y'avait pas d’Alerte Enlèvement ! Au mieux, on recherchait les mecs avec des affichettes, comme aujourd’hui on cherche des chatons !    

Et à la fin, le peintre se fait finalement tuer et la Tosca se jette du haut d’un pont. En fait Tosca, c’est Enquête d’Action sur W9, mais en costume et en chantant ! Faut avouer que ça a une autre gueule. Des intrigues, du sexe, des meurtres, de la politique. C’est pas “un été avec la police municipale de Palavas les flots”.   

Au départ, la Tosca était une pièce de théâtre. Et ça a été jugé trop violent. Donc, ils ont trouvé la parade. On va raconter des horreurs, mais en chantant.  « Tiens, le policier psychopathe, donne lui un costume et une partoche, ça va passer tout seul ! » Moi je trouve ça bien. Les mauvaises nouvelles ça passe toujours mieux en chantant.   « Chérie, je suis au chômage, je me suis fait virer, mais sur « Libérée, Délivrée de la Reine des Neiges », c’était très sympa ! »   

Aujourd’hui, on pourrait plus faire la Tosca. Déjà cette histoire de prisonnier politique en cavale... Vous imaginez. ? T’es en train de repeindre ton salon et y’a Patrick Balkany qui débarque après s’être échappé du tribunal. C’est pas crédible. Après, les flics couchent avec ta maîtresse pour libérer Patrick Balkany. 

Et puis le suicide de la Tosca depuis un pont, aujourd’hui ça serait une galère à organiser…  Non, aujourd’hui, Tosca elle veut se suicider. L’Opéra, il finit comme ça : 

Suite à un incident de voyageur sur la ligne 8 le trafic est interrompu entre Opéra et Invalides. 

Allez bonne émission ! 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.