Tom Villa découvre ce matin Flaubert grâce à la venue de Jacques Weber, il essaie d'apprendre...

Jacques Weber est là pour m’obliger à réviser mes classiques. Flaubert….direct ! Même pas un petit tour de chauffe avec la biographie de Guillaume Musso… La dernière fois qu’on m’a demandé de bosser Flaubert c’était... on m’a jamais demandé de bosser Flaubert !

Non moi au bac Français je suis tombé sur Samuel Beckett, « En attendant Godot », j’ai eu 18 à l’oral ! Bon en même temp : V… Villa j’étais le dernier de la journée, l’examinatrice était tombée que sur des branlos toute la journée ! Moi j’arrivais à aligner 3 phrases sans bafouiller, coup de pot comme dans les films, le seul texte que je relis avant de me coucher c’est Beckett et bim 18 ! 

Daniel : Alors Flaubert ?

Oui oui Flaubert ! Ça va Daniel on a 3 min non ? 

Daniel : C’est le temps de ta chronique ! 

Et bah on va en prendre 5 ! 

Flaubert… Flaubert… Rappelle-moi le prénom Daniel ?

Daniel : Gustave

Voilà c’est ça ! Gustave ! Comme Courbet et De la Fontaine…

Daniel : Non De La Fontaine c’est Jean de la fontaine ! 

Oui oui je sais…, mais Gustave c’était son frère ! C’était le cadet ! 

Gustave Flaubert est un écrivain français né à Rouen le 12 décembre 18211 et mort à Croisset, lieu-dit de la commune de Canteleu, le 8 mai 1880.

Je me souviens c’était un mercredi ! 8 Mai, qui dès l’année suivante en hommage à Flaubert est devenu un jour férié ! 

Mort à Croisset, lieudit de la commune de Canteleu. 

Pour vous situer : on est entre la Rue General Moris et la rue Roger Montier, pas loin du Rouen espace karting qui à l’époque s’appelait le Rouen « espace calèche ». Le samedi il y emmenait ses neveux, c’était sympa. 

Daniel : Alors Flaubert ?

Oh ça va oui ! Quel rabat-joie ! 

« Prosateur de premier plan de la seconde moitié du XIXe siècle, Gustave Flaubert a marqué la littérature universelle par la profondeur de ses analyses psychologiques, son souci de réalisme, son regard lucide sur les comportements des individus et de la société, et par la force de son style dans de grands romans comme Madame Bovary (1857), Salammbô (1862), L'Éducation sentimentale (1869), ou le recueil de nouvelles Trois contes (1877)."

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.