Et si on parlait d’amour ? On en a besoin, non, en ce moment ?Non je vous dis ça… Parce que c’est l’endroit pour, Nicosie…

C’est ici, selon la légende, qu’Aphrodite (la déesse de l’amour) naquit de l’écume des vagues. On s’imagine bien vivre ici d’amour et de soleil, un soleil qui brille dit-on 340 jours par an... Amour, amour... Mais non l’amour n’a pas suffi jusqu’à aujourd’hui pour réunir un peuple. Car on est ici dans un drôle de pays européen : un pays coupé en deux. Ce n’est pas le même mur à Berlin et à Chypre, pas de miradors inquiétants - mais une vraie frontière tout de même.Impression surréaliste, ici à Nicosie à quelques centaines de mètres d’où nous nous trouvons. Zone tampon, check point, soldats de l’ONU : une ligne verte comme une entaille au couteau au cœur de la ville, au cœur de l’île.

Depuis 1974, et l’ invasion de l’armée turque sur un tiers du territoire co-existent sur cette petite île, deux états : la République turque de Chypre du nord, reconnue exclusivement par Ankara et la république de Chypre, membre de l’union européenne depuis 2004.

Une Incongruité au cœur de l’Union : nous sommes dans un pays européen occupé, occupé par un candidat à l’europe : la Turquie.

Portrait d'Atatürk à Girne, ville portuaire située dans le nord de Chypre
Portrait d'Atatürk à Girne, ville portuaire située dans le nord de Chypre © yann Gallic /

L’amour donc… Non, l’amour n’aura pas suffi non plus à éviter aux chypriotes ce jour funeste de mars dernier, 16 mars, le « hair cut day » : jour de la tonte. Ce jour-là, pour répondre à l’appel à l’aide de ce petit pays européen au secteur financier hypertrophié et asphyxié par la crise grecque, l’europe lui impose un troc inédit : 10 milliards d’euros de prêt, oui, mais en échange une taxe pour TOUS sur TOUS les comptes bancaires.

Depuis, plus question pour les chypriotes de toucher au grisbi, qu’il soit petit artisan, footballeur étranger opportunément réfugié là pour question fiscale ou oligarque russe en mal de placements sûrs. Si la troïka, commission européenne, banque centrale européenne et FMI, a finalement dû faire machine arrière sur la taxation des petits comptes, elle n’en n’a pas moins placé sous haute surveillance toute l’économie de l’ile…

Heureusement, il reste l’amour… Car depuis quelques mois, les courbes charnelles d’Aphrodite ont pris un tout autre sens ici. Aphrodite est aujourd’hui le nom d’une promesse : promesse d’une manne financière incommensurable à venir, grâce à la découverte d’une gigantesque réserve en gaz de ses fonds sous marins…une réserve baptisée "Aphrodite".

Ce sont à nouveau des euros avec plein de zéros derrière qui clignotent dans les yeux des chypriotes. Mais en attendant le gaz, la réunification, comment les chypriotes vivent-ils l’europe ?

Au programme :

Interview de Yiannis et Ceren sur la plage, avec Caroline Gillet, pour "I like europe" en direct de Nicosie
Interview de Yiannis et Ceren sur la plage, avec Caroline Gillet, pour "I like europe" en direct de Nicosie © Radio France / Amélie Fontaine /
  • Reportage « I like Europe » de Caroline Gillet dans la ville fantôme de Varosha, occupée depuis 40 ans par l'armée. Ceran est Chypriote turque, elle a grandi en face de la ville déserte. Yiannis, chypriote grec, traverse la frontière pour la première fois pour la rencontrer.Retrouvez ci-dessous le portrait vidéo de Yiannis et Ceren, réalisé par Amélie Fontaine et Caroline Gillet.

  • L’actualité à Chypre par Kosta Pavlowitch , Éditorialiste au Cyprus Mail

  • Entretien politique avec Ioannis Kassoulidès , Ministre des Affaires Etrangères. Ancien député européen, membre du PPE

  • Reportage de Michel Picard : A Chypre, les violences intercommunautaires de 1963/1964 et l'invasion turque de 1974 ont laissé 2000 disparus. Le comité des personnes disparues travaillent à l'exhumation, l'identification et la restitution des corps aux familles.

  • La société chypriote face à la crise économique et aux mesures imposées par l‘Europe. Avec :

- Yiannis Ioannou , vice-président de l’Université ouverte de Chypre, fondateur du Département d’Etudes françaises et de langues vivantes.

- Yiorgos Lillikas , président de l’Alliance des citoyens créée au printemps 2013.

  • Les réfugies syriens à Chypre.

Avec Doros Polycarpou, directeur de l’ONG d’aide aux migrants : [Kisa](http://kisa.org.cy/ ).

  • La chronique sonore de R omain : les chansons à boire

  • Live de Monsieur Doumani

    Les liens

Qu'est-ce que c'est l'Europe aujourd'hui ? France Inter propose à ses auditeurs de (re)découvrir les européens, en s'installant aux quatre coins du continent pour témoigner d'un imaginaire commun, de vies différentes, de la mémoire d'un passé à ne pas oublier et d'une série d'enjeux pour l'avenir proche.

Chypre, île divisée et sous perfusion Synthèse de Catherine Le Brech, sur le site Géopolis de France Télévisions.

'The Famagusta ecocity project' sur lequel travaille Ceren

'Europe is not dead', le site de Romain Seignovert

Le site de la graphiste et illustratrice Amélie Fontaine

I like Europe sur Facebook Oslo, Sarajevo, Berlin, Séville, Liverpool, Tallinn >> une série d'été par Aurélie Charon et Caroline Gillet, chronique le samedi à 6h45 par Caroline sur France Inter 

Une collection de superhéros Qu'est-ce que ça veut dire devenir adulte en Europe aujourd'hui ? Caroline Gillet et Amélie Fontaine sont parties à la rencontre de Francisco, Anastasiya, Yiannis, Sofia, Andreea... Pour poser les questions de la création artistique, la religion, l'histoire de nos parents et grands-parents, le travail, la famille, la sexualité, le rapport à la politique et la montée de l'extrême droite…

L'équipe

(ré)écouter Tous des Européens Voir les autres diffusions de l'émission

Spéciale Europe

En direct de Berlin

En direct de Copenhague

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.