Chaque matin de l’été, Laurent Valière raconte en compagnie d’artistes les grandes comédies musicales de Broadway, d’Hollywood ou de Paris. Retour sur Hair, la comédie musicale hippies qui s'imposa dans le monde entier !

Le spectacle 'Hair' donné par la compagnie 'High Voltage Broadway Company' au Casino de Paris en mars 1984
Le spectacle 'Hair' donné par la compagnie 'High Voltage Broadway Company' au Casino de Paris en mars 1984 © Getty / Patrick AVENTURIER

1967, l'Amérique s'embourbe au Vietnam, les hippies fleurissent à New York. A Broadway des garçons et des filles touchent 1$ de plus par soir si ils se déshabillent à la fin du 1er acte d'une nouvelle comédie musicale Hair. Une nouvelle aube se lève. 

Gerome Ragni et James Rado imaginent au cours d'un atelier de théâtre une pièce expérimentale qui raconterait leur vie en communauté, et particulièrement celle d'un hippie forcé d'aller faire la guerre au Vietnam. 

Les chansons autobiographiques s'intitulent "Je n'ai pas un rond", "Hare Krishna"... La musique est signée d'un compositeur rock canadien Galt MacDermot. 

La comédie musicale Hair fait le buzz. Et un homme politique ose l'installer dans la Mecque du capitalisme : Broadway. On conserve l'esprit bohème, le spectacle démarre vers 20h30. Mais le metteur en scène épice l'action, en ajoutant un sit in, lorsque les acteurs se déshabillent dans la pénombre en faisant tourner un joint. 

La plus célèbre des chansons de ce spectacle est et reste "Let the Sunshine in". 

Hair aura une résonance mondiale en cette année 1968. La version française sera la plus dénudée : 90" de nu contre 21" à Broadway. 

A Paris, le jeune chanteur Julien Clerc fait partie de la distribution. Et ce n'est pas un bon souvenir. 

Je n'étais pas la vedette de Hair. Quand des articles sont sortis sur la comédie musicale il n'y a jamais eu un article sur moi spécialement. Mais j'avais déjà fait des galas tout seul. J'avais un petit nom. J'ai pris sur moi évidemment. 

Hair lancera la carrière d'autres artistes comme Meat Loaf, Diane Keaton. Milos Forman en fera un film. 

Soudain le sexe et le rock prennent Broadway par surprise et donnent un coup de vieux aux autres spectacles. 

ALLER PLUS LOIN

ECOUTER | Il est revenu, le temps des comédies musicales

ECOUTER | Hair, le musical : quand les hippies s’invitent à Broadway

L'équipe
(Ré)écouter Tous en scène
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.