Potelées, carrées, en forme de poire ou de pomme, charnues, musclées, féminines, masculines, tombantes, grasses, rebondies, maigres….

On les aime, on les déteste, on les sculpte, on les muscle, on les frappe, on les caresse, on les prend à pleine mains, on les effleure, on les regarde…en douce du coin de l’oeil, on les admire, on les siffle…

« Si les femmes étaient sans fesses, qu’est-ce que nous ferions de nos mains, pauvres humains » écrivait Le poète Raoul Ponchon.

Les plus belles fesses...
Les plus belles fesses... © radio-france

Les liens

Le site de Caroline Pochon

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.