Violation de la vie privée contre droit à l’information.

Une nouvelle fois aujourd’hui, la question était posée…Le procès de Julie Gayet contre le magazine Closer qui a publié, le 10 janvier dernier, des photos volées de François Hollande et de l’actrice, avait lieu ce jeudi.

Et à la barre, l’hebdomadaire d’argumenter : "On a fait notre devoir de journalistes, en donnant une information exacte que le public est en droit de savoir", a déclaré la directrice de la publication de l'hebdomadaire, Laurence Pieau. Depuis plusieurs mois, cette relation, ajoute-t-elle "se raconte, dans les dîners en ville (...), on en rit sur des plateaux télé".

La rumeur… Et revoilà l’ombre de DSK…

Les journalistes savaient-ils avant l’épisode du Sofitel ? Devaient-ils en parler ? Ont-ils volontairement caché des informations ou ont-ils respecté la vie privée de Dominique Strauss-Kahn ?

Sexe, mensonges et médias... ce soir !

Les liens

Les éditions Plon

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.