Mireille Calmel nous fait découvrir les mœurs les plus secrètes de la cour de Louis XV... L'inconduite, les frasques, les horizons interdits... dans le Paris des Lumières et du libertinage.

La Marquise de Sade
La Marquise de Sade © Editions XO

Sade, le divin Marquis.

De lui, nous connaissons ses écrits, ses plaisirs, ses vices, ses déboires avec la justice, en un mot comme en 100 : sa vie mouvementée et sulfureuse.

Ses faits et gestes ont donné naissance au sadisme ainsi qu’à une certaine philosophie hédoniste.

Après avoir été longtemps interdits, ses textes sont de nouveau imprimés, publiés, lus, relus et donc cités, commentés, analysés.

Sade et ses romans inspirent d’autres livres et écrits. Son existence est racontée dans des films. Son personnage fascine, encore…. et toujours !

Mais de Sade on oublie un pan de sa vie. Un autre, un versant. Important.

On oublie qu’il était marié.

Oui, il y avait une Marquise de Sade. Une épouse.

Et une question nous vient immédiatement à l’esprit : comment peut-on être la femme de Sade ?

Puis d’autres questions : que savait-elle ? Que supportait-elle ? Était-elle dévouée, fidèle ou, comme lui, délurée et perverse ?

Quel couple formaient-ils ?

La femme du Marquis de Sade… aussi romanesque peut-être même davantage encore que son époux !

Et donc une fois n’est pas coutume, ce n’est pas le Marquis mais La Marquise de Sade qui est à l’honneur ce soir dans Tous les chats sont gris.

Les liens

Les Editions XO

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.