Il n’y a pas beaucoup de livre coup de poing. Ou du moins il n’y en a plus beaucoup. Et il n’y en a certainement pas assez.

Par chance, les chats gris en ont choper un dans leurs griffes, alors pour une fois qu’on en tient un… mettons le à l’honneur et débattons !

Du pour, du contre. Du vrai, du faux. De mon avis, de son avis, de votre avis.

Ça sert à ça les livres coup de poing : à débattre, à parler, à argumenter, à défendre, à réfuter. Ça fait du bien.

Ce livre là va tenir ses promesses. Il les tient déjà.

Il choque la pudibonderie américaine.

À cause de son contenu ? Non.

À cause de sa couverture ! Ah bon ? Pourquoi ? Qu’y voit-on ?

Y a-t-il un gros plan sur un sexe d’homme ? Non.

Y a-t-il une chatte offerte à nos yeux ? Non plus.

Peut-être un couple en train de faire l’amour ? Toujours pas !

Deux hommes ou 2 femmes en train de s’embrasser ???

Non, non, non…

On y voit…oh mon dieu quelle horreur…. On y voit une paire de seins !!!!! La grosse et belle poitrine d’une jolie jeune femme…

Ce qui ne plait guère au géant Apple qui a décidé de censurer le livre, de ne pas le diffuser dans sa version numérique. Oui… oui vous avez parfaitement entendu.

Pas de seins nus sur Apple !

Rien que pour ça. Il faudrait courir acheter ce livre. Se venger d’un certain puritanisme ambiant.

En tout cas, au-delà de sa couverture. Cet ouvrage risque de ne pas plaire à tout le monde.

Et tout d’abord aux féministes pur jus. L’auteure, une femme de surcroit, osant dire haut et fort que le féminisme, ça a du bon mais point trop n’en faut quand même.

Enfin petit conseil : si vous êtes un homme, prenez garde ! Vous allez en prendre pour votre grade. Je vous déconseille cette lecture. Ou plutôt si, je vous la conseille si vous voulez mieux connaître la femme qui est à côté de vous !

Notez que le buste de la photo de couverture se prolonge en une lame de couteau… Attention à vous !

Ce livre s’intitule « La femme », tout simplement. Et son auteur est Bénédicte Martin

Les liens

Les éditions des Équateurs

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.