F5 refresh
F5 refresh © CC erickespinosa

Avant, dans un temps encore pas si lointain, bien des histoires d’amour commençaient grâce à une entremetteuse qui facilitait la rencontre.

Aujourd’hui, l’entremetteuse existe toujours. Mais elle a changé de forme et ça, ça change tout. Maintenant elle ressemble à une souris d’ordinateur.

Et nous voilà en train d’envoyer un message à quelqu’un que l’on ne connaît ni d’Eve, ni d’Adam.

Et nous voilà en train de fantasmer sur un visage que nous n'avons vu qu’en photo.

Nous voilà en train de devenir fou dans l’attente d’une réponse, d’un mail, courriel, sms, ou autre...

Qui ne s’en est jamais pris à son téléphone « mais tu vas sonner, oui !!!! » hein ??? Qui ????

Qui n’a jamais vérifié 36 fois par jour le statut facebook d’une personne qui semble nous attirer parce que.. sur sa photo de profile, il est pas mal quand même.

F5 rafraîchir, F5 rafraîchir …

Qui n’a pas passé des heures à interpréter des phrases du type. « il a dit : il fait beau aujourd’hui et je vais aller me promener ». C’est bon signe, non ? Le beau temps, ça veut dire qu’il est optimiste sur notre relation, non ?

Nooooon ! Ça ne veut rien dire du tout.

Ça veut juste dire que nous sommes accros à nos écrans. Allumant. Éteignant. Compulsivement. Send ! Envoyer ! Send !

Pauvre fou ! Pauvre petite créature bien réelle, bien seule mais maintenant addict à une virtualité.

Et pourtant, parfois ça marche. Parfois, une fois la frontière de l’écran passée, le miracle tient toujours.

Alors on réessaie. Même joueur joue encore.

Les liens

Les éditions Albin Michel

Pascal Couderc

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.