Qui n’a pas voulu changer de corps, de peau, de visage ?

Il y en a qui soulèvent de la fonte et passent des heures en salle de muscu pour se façonner un corps « à la Schwarzy ».

Il y en a qui s’enferment dans la salle de bain et se badigeonnent de crème, se tartinent de fond de teint, appliquent blush, poudre, rouge à lèvres et bien sûr mascara à grand renfort de khol pour essayer de ressembler aux filles des magazines.

Il y en a encore qui ont recours au laser pour traquer le moindre poil disgracieux, ou même ceux qui s’enferment dans des sarcophages à UV pour avoir bonne mine en janvier.

Et puis, il y en a qui sautent le pas, qui passent un cran au dessus.

Plus de régime, plus de sport, plus de maquillage, plus d’artifice…

Mais le bistouri et le scalpel !

Se faire refaire le nez, la bouche.

Enlever des bourrelets.

Rajouter des seins.

Tendre ses tissus disgracieux et mous.

Effacer les rides.

Résultat : est-ce beau ? Est-ce beau à nos yeux ? Est-ce beau aux yeux des autres ? Est-ce beau selon les critères de notre société actuelle ?

Et est-ce bien ? Peut-on, doit-on améliorer ou même changer la nature ?

Les liens

Les éditions Albin Michel

Éditions Odile Jacob

Maurice Mimoun

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.