cambadélis favori pour prendre les rênes d'un ps en crise
cambadélis favori pour prendre les rênes d'un ps en crise © reuters

Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste était l'invité de France Inter. Il est interrogé par Marc Fauvelle, Henri Vernet, rédacteur en chef-adjoint au Parisien-Aujourd'Hui en France et Stefan de Vries, correspondant à Paris pour RTL Pa ys Bas.

Des divisions au parti socialiste

Jean-Christophe Cambadélis s'est voulu rassurant après les états généraux du parti socialiste qui se sont tenus ce week-end.

Dans la famille socialiste, il y a des nuances mais il faut se rassembler pour incarner le socialisme français.

Quant à la position du PS face à l'exécutif, le premier secrétaire du parti a déclaré : "le PS a le droit de dire ce qu'il pense et le président le droit d'écouter ou pas".

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Les états généraux du PS et l'ombre du FN

De la réprimande d'Angela Merkel

Alors qu'Angela Merkel a rappelé à la France ses impératifs économiques dans une interview, Jean-Christophe Cambadelis a voulu rappeler l'intégrité française :

Angela Merkel a une voix. Et nous avançons à un rythme compatible avec l'état économique et social de la France.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | La réprimande d'Angela Merkel

De l'écosocialisme et la guerre au diesel

Alors que la maire de Paris, Anne Hidalgo a dévoilé ce dimanche une partie de son plan pour lutter contre la pollution à Paris, Jean-Christophe Cambadélis s'est dit tout à fait favorable à la "guerre contre le diesel".

On applaudit Anne Hidalgo. Il en va de la santé de nos enfants et nos anciens.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Hidalgo ou la guerre au diesel

"Il faut le faire partout en France" a-t-il même insisté. "Nous sommes éco-socialistes. L'écologie ne doit pas être punitive, donc il faut trouver des formules".

Retrouvez Tous en politique en vidéo

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.